Une planification qui simplifie le 5 à 7

Je suis passionnée par la cuisine et parfois, je trouve ça un peu difficile de décider du menu de la semaine alors je n’ose même pas imaginer celles pour qui manger se résume à être un besoin essentiel. J’ai donc envie de vous partager quelques trucs qui me facilitent grandement la vie. Et tant mieux si ça peut alléger votre 5@7 à vous aussi !

1. Faire participer les membres de la famille à l’élaboration du menu, question de faire plaisir à tout le monde! Personnellement, mon mini est encore un peu trop petit pour me dire exactement ce qu’il veut manger, mais je sais qu’un repas de pâtes est toujours gagnant alors j’en mets au menu au moins une fois par semaine. Pour ce qui est de mon copain, ce sont souvent (toujours!) les mêmes classiques qui reviennent, mais il arrive qu’il me surprenne en me proposant une nouvelle recette qu’il a envie d’essayer ou en me rappelant une recette qu’on avait aimée et que j’avais oubliée. Et pour ma part, il arrive souvent que j’aie des idées spontanées en pleine semaine, alors que mon épicerie est déjà planifiée alors je note ça sur un bout de papier, ça me fait un repas de moins à penser la semaine suivante.

2. Consulter les circulaires. Je fais le tour des rabais de mes deux épiceries préférées et très souvent, je réussis à composer le menu en fonction des protéines qui sont en rabais. Je trouve ça génial parce que d’une part, ça m’inspire et d’une autre, comme la viande fait souvent grimper le coût du panier d’épicerie, ça me fait économiser. Ça fait de la variété et ça me fait aussi découvrir de nouvelles pièces de viande. Si vous ne recevez pas les circulaires à la maison (ou si comme moi, votre mini s’amuse à vider le sac pour déchirer toutes les circulaires), je vous conseille l’application Reebee. 

Photo : Meggie Vaillancourt

Photo : Meggie Vaillancourt

3. Avec le temps, j’ai bâti une liste de recettes succulentes et rapides à concocter. Les soirées passent tellement vite, je garde les recettes plus compliquées pour la fin de semaine! Donc si je vois que le porc haché est en spécial, je consulte mon carnet de recettes classées par protéines et je trouve facilement des idées. 

Photo Meggie Vaillancourt

Photo Meggie Vaillancourt

4. Je suis très gourmande et j’adore cuisiner. J’ai énormément de revues et de livres de cuisine, je suis littéralement accro. Je dois me retenir pour ne pas acheter tout ce qu’il y a dans le rayon cuisine de la librairie. Les semaines où je suis moins inspirée, je prends une revue au hasard et j’y trouve toujours de bonnes idées! Ça me permet de tester de nouvelles recettes et de les ajouter à mon carnet de recettes gagnantes! Même chose avec les livres de recettes que j’achète compulsivement.

Photo : Meggie Vaillancourt

Photo : Meggie Vaillancourt

5. Et quand, malgré tout ça, l’inspiration ne vient pas, je me sers de ce que vous, lectrices de JSUM, préparez pour souper. C’est bien à ça que sert la fameuse question du jour « Que faites-vous pour souper ce soir »? Sans le savoir, vous m’aidez souvent en répondant à cette simple question. Merci pour le coup de pouce, les mamans!

question du jeudi jsum

Avez-vous d'autres trucs à nous partager?

Article rédigé par Meggie Vaillancourt

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram