Vous ou votre enfant saignez souvent du nez ? 

Les saignements de nez – ohhhh que je connais ça. Si vous avez lu mon livre Oser trouver sa place, vous avez probablement lu le passage où je vous parle de l’hémorragie interne que j’ai eue lorsque j’étais en 4e année du primaire. Je n’ai jamais autant saigné du nez de toute ma vie.

Aujourd’hui mère de deux enfants, j’ai un garçon qui a, tout au long de son enfance, souvent eu des saignements de nez. L’année passée à l’école on m’a même téléphoné à deux reprises pour venir le chercher. Pauvre Ti-Loup. Dans ces instants, je me sens parfois dépassée en tant que parent, car je ne sais pas trop quoi faire et Fiston lui, n’aime pas vraiment ces moments, avec raison.

Voilà pourquoi j’étais très intriguée quand on m’a parlé d’un nouveau produit sur le marché, conçu spécialement pour venir arrêter les saignements du nez. 

Ça s’appelle Nozohaem. C’est un traitement sous forme de gel unique et facile à utiliser qui arrête les saignements de nez en un instant qu’on peut utiliser dès l’âge de 2 ans. Nozohaem est offert sans ordonnance dans la plupart des pharmacies, dans la section des soins du nez ou des premiers soins. 

Nozohaem-saignement de nez-arrêter les saignements-soin-santé-saignement nasal-Dre Maman-banc d'essai-commentaires-Je suis une maman

Photo : Catherine Galarneau


Curieux de l’essayer ? Voici un coupon vous offrant un rabais de 4 $.  Téléchargez-le ici 

Pour plus d’informations ou pour en apprendre plus sur le produit, je vous invite à consulter le site Web du produit ou encore de parler avec votre pharmacien.

Pour ma part, c’est certain que je vais l’essayer lors du prochain épisode avec Fiston. De plus, le petit contenant de gel se place facilement dans un sac d’école ou un sac à main, donc facile à avoir sous la main, peu importe où nous sommes. 

Article rédigé par Jaime Damak

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter
Suivez-moi sur Instagram

Décharge. Ce texte est présenté par Nozohaem. Comme toujours, les opinions émises sont 100 % les miennes et je les partage en toute honnêteté.