Je suis désolée de ne pas avoir entretenu notre amitié

Si tu lis aujourd’hui ce message, c’est qu’un jour à un moment précis de ma vie tu as traversé celle-ci et y as laissé ta marque. C’est que tu as été à ce point importante pour y laisser une trace sur mon cœur et sur mon âme.

 

Aujourd’hui loin de moi-même l’idée d’attirer la pitié, la tristesse, l’apitoiement.

 

Aujourd’hui je pose un regard sur le chemin parcouru, y jette un bref coup d’œil afin de voir les bons et les moins bons coups que j’ai accomplis. Je le fais en toute humilité avec le désir profond que dans le futur, je ferai les choses différemment. Peut-être est-ce l’approche de la quarantaine qui me fait faire ce mea culpa. Peut-être être est-ce le goût de changer le courant des choses, mais une chose est certaine : je souhaite regarder vers l’avant afin de me créer un avenir à mon image : gai, positif entouré de belles personnes.

témoignage-amitié-amie-avenir-désolée-quarantaine-mea culpa

J’ai connu quelques chagrins d’amour et quelques blessures d’amitié. J’ai laissé, pour différentes raisons ou non, le temps m’éloigner de plusieurs d’entre vous et j’en suis profondément peinée. Je n’ai pas su entretenir notre amitié, c’est vrai. Mais je ne dois pas entièrement me blâmer, car dans toutes relations nous sommes deux. Je prendrai le blâme qui me revient.

 

Je me questionne sur ma qualité en tant qu’amie et j’arrive à la conclusion que certaines, parmi vous, sont encore aujourd’hui présentes. C’est donc dire que je réussis à mettre une parcelle de bonheur et de joie dans la vie de certaines. Alors je suis capable d’être une bonne amie, mais par manque de temps, d’énergie, d’envie, par paresse, j’ai laissé le flot de ma vie m’éloigner de précieuses personnes telles que vous et aujourd’hui j’en paye le prix par solitude.

 

Sachez que je vous écris aujourd’hui afin de pouvoir me tourner vers le futur de manière plus posée et réfléchie, pour ne pas commettre les mêmes erreurs ad nauseam.

 

Certaines, parmi vous, partagent encore mon quotidien, ma vie et celles de mes enfants et j’en suis profondément privilégiée. Vous vous reconnaîtrez. Merci de traverser les tumultes avec moi, main dans la main. 

 

Pour les autres, sachez que la place que vous occupiez enfant, adolescente ou même jeune adulte vous est toujours disponible. Ne pensez pas que j’ai besoin d’un téléthon d’amitié afin de gagner des amies, mais je tenais le plus sincèrement du monde à pouvoir me libérer de ces poids qui m’empêchent d’avancer par tristesse ou par peur. Je veux maintenant arrêter de me culpabiliser de ne pas avoir entretenu notre amitié. Peut-être que votre chemin recroisera le mien et sachez que ma porte vous sera toujours ouverte afin de partager toutes les parcelles de bonheur qui tendent à poindre à l’horizon de ma vie.

 

Vraiment, on dit souvent qu’on ne doit rien regretter dans la vie et j’essaie de mettre cela en pratique. Ma démarche en est une de cœur pour moi et je veux également transmettre à mes filles le sens et l’importance de l’amitié afin qu’elles ne refassent pas les erreurs que j’ai pu commettre et qu’elles vivent le sentiment de solitude qui, par moment, m’habite.


En toute amitié et maintenant avec le cœur plus léger puisque j’ai mis des mots sur des sentiments qui dormaient en mon cœur!


Texte rédigé par Amélie D’Assylvas


Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram