Le mot des lectrices : Josiane Martel

Ce matin, je suis définitivement la mère la plus ingrate, indigne, dans les nuages, TDAH... name it

Le tout débute par une belle initiative de la part des professeurs de l’école où va ma fille.  

Nous avons été invités au déjeuner de Noël de la classe de maternelle de notre belle Éloïse. Vêtus de leurs plus beaux pyjamas des fêtes, mes deux princesses étaient très impatientes de se rendre à  cette belle activité afin de souligner la dernière journée d’école avant le long congé.

Il ne m’a fallu que quelques minutes pour que le doute s’installe, lorsque tous les parents faisaient la file avec fébrilité pour entrer dans le local préparé à cet effet. 

Après le doute, vient l’observation, après l’observation, l’évidence, suivie de près par la certitude!  « La mausus » de certitude qui me fait réaliser que seule moi, oui MOI, n’avais pas compris le principe du déjeuner partage! Ben oui! Il fallait fournir le dit déjeuner! Peu à peu, j’apercevais tous les parents, TOUS sans exception, sortir leurs petits plats, probablement prêts depuis la veille à 19h, préparés avec minutie et bonheur! C’est à ce moment précis que la panique s’est installée et que ma fille m’a regardée en me disant : « Maman! Nous, nous n’avons rien apporté! »

« Oui je sais ma chouette, maman est vraiment tarte! »

Ne vous en faites pas, elles ont finalement mangé à leur faim grâce aux parents très subtiles qui ont bien voulu partager leurs festins avec ma progéniture (merci en passant!).

Mais ouf! Quand j’ai quitté et que j’ai raconté ma belle péripétie à « matante Katherine », me revoyant seule, debout et complètement désemparée, j’ai ri. Mais tellement ri! Voyez-vous, je m’améliore parce qu’avant, j’aurais pleuré!

Joyeuse dernière journée de classe!

Article rédigé par Josiane Martel, lectrice invitée