M’ennuie des pissenlits

Cette année, quand les pissenlits ont envahi ma cour arrière, j’ai fait un constat qui m’a un peu attristée : le temps où mes enfants m’offraient des bouquets de ces fleurs fétiches jaunes était bel et bien terminé.

Je l’avoue, j’ai vécu une petite tristesse.

pissenlits-bouquet-enfants-douceur-jeune-le temps passe-témoignage-vive les pissenlits-les enfants grandissent-époque révolue-Je suis une maman-Jaime Damak

Je ne compte plus le nombre de bouquets reçu par les enfants ou le nombre de fois où ils les ramassaient dans la cour. Des centaines de fois, quoi… 

Pendant ces années, je ne pense pas que je réalisais l’ampleur de la chose. Leur innocence face à la beauté de ces fleurs qui, à leurs yeux, ensoleillaient leur cour. Leurs yeux brillants quand ils couraient pour m’offrir leurs petits bouquets. La fierté d’offrir un cadeau à leur maman. Le plaisir de concocter une soupe maison aux pissenlits à l’herbe et d’user de leur imagination pour s’amuser dehors pendant des heures.  La simplicité. Le bonheur dans les petites choses quoi. 

pissenlits-bouquet-enfants-douceur-jeune-le temps passe-témoignage-vive les pissenlits-les enfants grandissent-époque révolue-Je suis une maman-Jaime Damak

Si seulement je pouvais revivre le tout une dernière fois… pour emmagasiner tout cet amour. On ne réalise pas à quel point les années passent vite et qu’un jour, pour aucune raison spécifique, tu ne reçois plus de bouquets de pissenlits ou ton enfant ne te rejoint plus le matin dans ton lit ou il n’a plus besoin de toi pour mettre ses souliers, son manteau, etc.

Mes enfants grandissent et maintenant nous vivons autre chose. Puis en écrivant ces lignes, je réalise qu’avec les années, les bouquets de pissenlits se sont transformés en d’autres attentions pour me faire plaisir puis la soupe de fleur jaune est devenue un vrai potage puis des desserts surprises ici et là. La simplicité. Le bonheur dans les petites choses quoi.

Toutefois, une chose a changé depuis l’ère des pissenlits. 

Maintenant, je pèse plus souvent sur pause. Je regarde. Je vis. J’apprécie. Puis j’emmagasine tout ce que je peux du moment que nous vivons, car je sais qu’il filera à la vitesse de l’éclair.  

C’est un des plus cadeaux que je m’offre et j’espère sincèrement que vous prenez le temps de vous l’offrir aussi, car ces petits présents n'ont aucun prix et une valeur inestimable.

Je pense que je ne pourrai plus jamais regarder les pissenlits de la même façon.

pissenlits-bouquet-enfants-douceur-jeune-le temps passe-témoignage-vive les pissenlits-les enfants grandissent-époque révolue-Je suis une maman-Jaime Damak

Qui aurait cru qu’un jour, je serais Team Pissenlits ! Ha !  

Comme quoi, les leçons de vie se trouvent un peu partout- il faut simplement être ouvert à les voir. 

Article rédigé par Jaime Damak

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter
Suivez-moi sur Instagram