La prof qui ne donne pas de devoirs

Salut!

C’est moi la prof rebelle qui ne donne pas de devoirs! 

Prof-enseignante-devoirs ou pas-enseigner-enfant-témoignage-éducation-Je suis une maman

Je n’aime pas les devoirs. Pour moi, faire des devoirs, c’est comme ouvrir sa boîte à lunch et manger le reste d’un sandwich au thon tiède avec sa salade molle avant le souper.

Les devoirs au-delà de leur utilité me donnent mal au ventre.

Quand j’étais élève, les devoirs généraient beaucoup d’anxiété chez moi. J’ai alors juré que si je devenais enseignante, je ne donnerais jamais de devoirs.

En fait, je ne donne pas de devoirs pour plusieurs raisons et je vous en parle ici, à coeur ouvert.

J’enseigne au secondaire depuis plus de 11 ans.

J’enseigne l’anglais, langue seconde et les apprentissages sont principalement acquis en classe. S’il y a un examen, il ne requiert pas d’étude à la maison. Il requiert une préparation rigoureuse en classe, sous ma supervision et avec mon aide.

Prof-enseignante-devoirs ou pas-enseigner-enfant-témoignage-éducation-Je suis une maman

Ne pas donner de devoirs est un élément qui définit, en partie, mon style d’enseignement. 

Mon programme d’anglais me donne beaucoup de liberté (contrairement à d’autres matières avec des objectifs précis qui doivent être mesurés précisément). Je peux alors me permettre de laisser aller les élèves à la maison sans leurs cahiers d’anglais dans leur sac d’école. 

Liberté!

Mais, attention! Je ne suis pas contre les devoirs, je dis simplement que je n’en donne pas. 

Personnellement, le soir, une fois la journée terminée, j’aime arriver à la maison l’esprit libre. Je me mets dans la peau de mes élèves et j’imagine qu’eux aussi aiment avoir l’esprit libre.

J’ai fini ma journée! Nous avons fini notre journée! Yé!

Prof-enseignante-devoirs ou pas-enseigner-enfant-témoignage-éducation-Je suis une maman

Bref, ces devoirs que je ne donne pas me permettent de ne pas les corriger aussi. Si je donne un devoir, je dois le corriger! Je dois le gérer. Je dois faire quelque chose avec ça. Bien, moi la rebelle, je n’y arrive pas. Je concentre mes efforts ailleurs. 

Je consacre mes efforts là où j’ai du fun. 

#lâcherprise

Que pensent les parents de cela? Bien, pour être franche…ce n’est pas eux qui m’importent ici. C’est leur enfant et moi.

Mon bonheur d’enseignante et le bonheur de mes élèves, c’est ce qui m’importe. Notre santé mentale en premier.

J’avise toutefois les parents en début d’année de mon fonctionnement. Donc, les parents savent que la prof d’anglais de leur enfant ne leur donne pas de devoirs. 

Je ne suis pas contre les devoirs, je suis simplement celle qui n’en donne pas.

Bonne semaine! 

Article et photos par Mrs. LA. Lavigne, enseignante.

Instagram @mrs_la_lavigne

Twitter @mrs_la_lavigne

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur
 Instagram