Aider son enfant

enfant-bons parents-compétences parentales-Bravo les parents-témoignages-maman-famille-Je suis une maman

Il m’est arrivé souvent d’entendre des commentaires tels que : «  Ouin, mais moi je ne suis pas professeur ! Je ne peux pas aider mon enfant avec ça ! » ou bien « AHHHH, être éducatrice j’aurais sans doute une idée pour aider mon petit. » Bien que l’enfant soit le premier agent de son développement, l’implication des parents est plus qu’importante. Chaque parent, peu importe son bagage de connaissances, peut apporter beaucoup à son enfant avec de petits gestes simples. J’ai eu envie de vous faire une petite liste un peu à titre de lumière sur ce que vous faites déjà. Pour vous sensibiliser aux petites attentions que vous portez et qui ont un impact considérable sur le développement de votre enfant.

Pour un enfant qui présente un défi au niveau de l’acquisition des habiletés langagières, on consulte un orthophoniste. Pour les retards de développement moteur, on peut consulter une physiothérapeute. Et ainsi de suite pour chaque sphère de développement. Mais, en tant que parent, si nous n’avons pas de formation dans ces domaines, comment aide-t-on notre enfant ? 

Lorsque vous proposez à votre enfant « Est-ce que tu veux des raisins ou du fromage? » plutôt que « Tu veux ça ou ça? », vous stimulez son langage.

Lorsque vous comptez les voitures rouges dans le stationnement du supermarché, vous aidez votre enfant à développer ses capacités cognitives.

Lorsque vous offrez la chance à votre enfant de régler un conflit verbalement, en exprimant ses émotions, c’est une occasion d’acquérir des habiletés sociales.

Lorsque vous demandez à votre enfant de traverser le corridor en rampant comme un serpent, vous lui permettez de façonner son développement moteur.

Lorsque vous racontez, pour la 1001 fois, le livre de Blanche Neige et les 7 nains, vous offrez la chance à votre enfant de développer ses compétences et son intérêt pour la littératie.

Lorsque papa fait des folies et qu’il sort de la chambre avec une chemise, des chaussettes et des sous-vêtements et qu’il se dit prêt à partir au travail. Votre enfant rit et il développe son langage en suggérant à papa de ne jamais sortir comme ça de la maison!

Je vous imagine déjà sourire. « Oui c’est vrai que je dis ça parfois ! » On sous-estime parfois l’impact des mots, des gestes et des méthodes que l’on utilise en tant que parents, mais sachez qu’une grande partie de ce que deviendra votre enfant découle de ce qu’il aura appris, vécu ou développé alors qu’il était âgé entre 0 et 5 ans.

Continuez de vous faire confiance et de permettre de petits apprentissages quotidiens à votre petit.

Vous êtes de bons parents!

Article rédigé par Mina

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur
 Instagram