Les équipements pour bébé : ergonomiques ou pas ?

De nombreux produits pour les bébés se vendent dans les boutiques, tels que marchette, sauteur, exerciseur, porte-bébé, etc. Comment s’y retrouver, et comment faire de bons choix ? Ma sœur Joanie, ergothérapeute, m’a aidé à y voir plus clair !

Avant même de débuter, nous tenons à préciser que certains enfants au développement particulier pourraient avoir des besoins différents. Nous vous invitons donc à vous fier en priorité aux conseils personnalisés de vos professionnels de la santé.

Tout d’abord, tout ce qui sert à verticaliser un enfant avant qu’il ne soit en mesure de le faire par lui-même n’est pas nécessaire, en plus de ne pas être optimal pour son développement. Cette verticalisation occasionne donc un stress sur les articulations et les structures de l’enfant qui n’y sont pas nécessairement prêtes. De plus, ce type d’équipement supporte l’enfant et limite le recrutement des muscles stabilisateurs, alors que le développement de ces muscles est essentiel au contrôle moteur. Par ailleurs, ce genre d’exerciseur permet souvent à l’enfant de sautiller. Hors, favoriser une posture sur la pointe des pieds peut altérer le développement structurel et le patron de marche. Il en est de même par rapport à la pratique courante de faire marcher un enfant en le tenant par les mains, avant qu’il ne soit prêt à accomplir ce geste par lui-même.

Je vous le dis, l’humain est super bien fait : lorsque son corps sera prêt,  il commencera de lui-même à tenir sa tête, à rouler du ventre au dos, puis du dos au ventre, à ramper, à se lever debout à l’aide de meubles, à marcher en position quadrupède, etc. Selon les étapes développementales, l’enfant se déplace en position quadrupède vers 12 mois et marche seul vers 13 mois. Ces différentes étapes développementales précises lui permettront de développer différentes capacités motrices, telles que le contrôle moteur, la chaîne musculaire, le schéma corporel, la coordination, et bien d’autres.

Par conséquent, Santé Canada stipule: « Les marchettes pour bébé sont interdites au Canada. Sont illégales la fabrication de ces produits, de même que la vente, la publicité ou l'importation de marchettes neuves ou usagées, même pour usage personnel. Commet également une infraction quiconque donne une marchette pour bébé. »

Bref, si vous avez besoin de vous libérer les bras pour faire vos tâches quotidiennes, pensez par exemple au tapis de jeu au sol. Le portage ergonomique est également une excellente alternative. Certains modèles sont plus ergonomiques que d’autres, et nous vous encourageons à vous informer dans une boutique spécialisée. En plus de favoriser le développement de votre enfant, vous sauverez de l’argent en évitant d’acheter de l’équipement coûteux et inutile.

Pour consulter mon article sur les différentes sortes de porte-bébé, cliquez ici !

Crédit photo : Emilie Poirier

Crédit photo : Emilie Poirier

Article rédigé par Émilie et Joanie Poirier, ergothérapeute au Complexe Physio Mouvement Santé (Granby)

Référence : Sécurité des produits de consommation. (2016-11-28).   Retrieved 4 avril, 2017, from http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/pubs/cons/child-enfant/safe-securite-fra.php#a42