Au secours! Mon bébé fait du reflux gastro-œsophagien!

Vous pensez que votre bébé fait du RGO (reflux gastro-œsophagien)? Que faire pour le soulager? Qu’est-ce exactement?

Tout d’abord, le RGO cause de l’inconfort, voire de la douleur au bébé en provocant des reflux acides. Les régurgitations sont courantes et normales, mais si elles sont accompagnées de douleur, pleurs intenses et de longue durée, sommeil difficile, refus ou difficulté d’être en position horizontale, difficulté à prendre le biberon ou le sein, etc. il peut être avisé de consulter son pédiatre. Il pourra vous donner des conseils, et vous prescrire un médicament pour aider bébé à moins souffrir.

Ce problème peut être causé par un clapet immature (situé entre l’estomac et l’œsophage, il sert à empêcher le liquide et les aliments de remonter vers la bouche), qui n’est pas totalement développé encore. Il peut aussi être causé par une ou des intolérances alimentaires, comme les protéines de lait de vache.

De votre côté, vous pouvez surélever son matelas du côté de sa tête, afin de placer sa tête plus haute que son estomac. Vous pouvez aussi séparer ses repas en 3 ou 4 périodes, en lui faisant faire un bon rot entre chaque. Les dodos sur le dos sont tout de même recommandés, afin de diminuer les risques de mort subite du nourrisson. Vous pouvez aussi porter votre bébé à la verticale, mais les positions standards physiologiques (aussi appelées ergonomiques) seront sans doute moins confortables pour lui. Voici quelques trucs; ne serrez pas trop le haut du porte-bébé (il doit pouvoir bouger les épaules et s’écarter légèrement de vous au besoin), ne remontez pas le tissus de l’écharpe jusqu’aux oreilles (mais plutôt jusqu’aux épaules), ajustez l’assise pour que les genoux de bébé arrivent légèrement au-dessus des fesses (ou encore à la même hauteur), portez plus haut que la normale (il pourra ainsi poser sa tête sur votre épaule).

Vous devrez vous adapter à votre bébé, mais avec beaucoup de patience et d’amour, vous passerez à travers ce dur moment. Courage, et faites-vous confiance!

La parole aux mamans qui ont eu des bébés avec RGO :

Elizabeth, maman de Julianne : Le plus difficile à gérer était les crises de cocotte et le manque de sommeil. Elle ne tolérait absolument pas la position couchée à l'horizontale, elle voulait boire aux 2 minutes mais pleurait intensément quelques minutes plus tard, car elle avait mal. Ma cocotte a maintenant 15 mois, elle est en pleine forme et a un appétit d'ogre!

Mon conseil pour les mamans qui sont dans la position que j’ai été : courage, ça finit par passer! Prenez le temps de vous informer, et surtout de ne pas culpabiliser.

Catherine, maman de Leila : Je pense que le plus difficile est d'être fatiguée et stressée à force de ramasser autant de régurgitations/vomis. On a beau savoir que c'est temporaire et que ça va passer, on a hâte que ça cesse!

Sources :

Un article rédigé par Émilie Poirier