Lancement du nouveau conte écologique de Gilles Vigneault

Cette semaine, je me suis pomponnée et j’ai enfilé mon porte-bébé pour le lancement du nouveau conte de Gilles Vigneault; Gaya et le petit désert.

Crédit photo : Émilie Poirier

Crédit photo : Émilie Poirier

Édité par la Montagne secrète, ce conte fait partie d’une série de plusieurs contes à saveur écologique, qui s’adressent aux 5 à 9 ans. Le livre vient aussi avec un CD, qui contient l’histoire racontée en chanson par des interprètes fabuleux : Gilles Vigneault, Louis-Jean Cormier, Richard Séguin, Ingrid St-Pierre, Diane Tell, etc. Pourquoi est-ce que ce livre est différent des autres? Parce qu’il incite les jeunes à réfléchir sur l’écologie, sur leur impact sur la terre et sur le futur qu’ils souhaitent léguer aux humains qui viendront après eux. Selon Gilles Vigneault, ce livre se veut un message inspirant d’écologie, ainsi que de respect et de préservation de la Terre.

J’ai pu m’entretenir seule à seule avec Monsieur Vigneault, qui est d’un naturel charmant et généreux de ses mots. Arrière-grand-père, il a été conquis par mon bébé de 7 mois et aurait pu passer la journée à lui raconter des histoires. Arthur était d’ailleurs captivé par monsieur Vigneault... Sa fille, Jessica, travaille avec lui. Travaillant moi-même avec mon père, j’ai voulu savoir comment cela se passait de travailler en famille. Il m’a dit que c’était tout simplement merveilleux et que ça lui permettait d’avancer, car Jessica n’hésite pas à le confronter et à discuter avec lui de ses idées.

J’ai aussi eu la chance de discuter avec Juliane Belleau, la jeune fille de 10 ans qui incarne Gaya. Juliane est pétillante et pleine d’énergie et elle n’avait que 9 ans lors des enregistrements! Elle a longuement discuté avec Marcel Sabourin, qui incarne lui aussi un personnage dans le conte. C’était émouvant de voir les deux générations qui connectaient ensemble! La personnalité de monsieur Sabourin n’est d’ailleurs pas sans rappeler son personnage de grand-papa dans Les Parents... Gilles Vigneault, pour sa part, a avoué qu’il se plaisait à s’imaginer Juliane dans 40 ans, étant peut-être elle-même grand-maman, et pouvant affirmer qu’elle a, un jour, raconté cette belle histoire.

« Écrire pour les enfants, c’est écrire pour notre propre avenir. » - Gilles Vigneault

J’ai maintenant bien hâte de raconter cette histoire inspirante et d’écouter ces belles chansons avec ma fille!

Article rédigé par Émilie Poirier