Trop stressé ? Apprenez à méditer

Voilà quelques mois, j’ai eu l’occasion d’essayer une nouveauté en lien avec la méditation. Je voulais tellement en faire l’essai, vous ne pouvez pas savoir comment ! Je suis une personne hyper stressée, toujours anxieuse, le corps continuellement tendu et toujours sur une Go ! Je pense que mon cerveau est hyperactif de la pensée. Pendant que je vous écris, je pense à mon souper de famille qui s’en vient ce soir, à mes enfants (ont-ils fini leurs tâches ?), à mon homme qui est à son tournoi de curling et à moi, insidieusement, qui capote de voir ma « to do list » qui s’allonge jour après jour. Toutes ces pensées filent à vive allure dans ma tête. Dire que j’ai peu de périodes de repos est vrai. Je n’ai pas le temps d’arrêter ! Il faut que ça roule ! Prendre quelques heures, que dire, quelques minutes pour relaxer, c’est presque au-dessus de mes forces. Voilà pourquoi je trouvais que j’étais une candidate idéale pour tester Apprenez à méditer avec Katerine Brisebois.

 Crédit image : livre numérique de Katerine Brisebois

Crédit image : livre numérique de Katerine Brisebois

Qu’est-ce que c’est au juste ? C’est un cours d’introduction à la méditation en ligne. Déjà, à la page d’accueil du site apprenezamediter.com, j’ai été happée par les écrits suivants. Cela me rejoignait totalement.

Réduisez le stress, l’anxiété, calmez votre mental et retrouvez confiance en vous et en la vie. Apprenez à aimer, à pardonner et à faire la paix dans le confort de votre maison, selon VOTRE horaire. [1]

Les mots stress, anxiété, confiance en vous et pardonner font partie de mon quotidien depuis de nombreuses années. J’ai beau travailler sur mon moi-même, je n’arrive pas à laisser aller certains aspects de ma vie. Je crois que c’est plus qu’une simple question de lâcher-prise. C’est une question de prendre du temps pour soi. Point. Dans le livre numérique, que l’on peut télécharger lorsque nous nous abonnons au site, la page titre m’a sautée aux yeux : « Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais une seule fois le tour de lui-même » de Gandhi. Quelle belle phrase ! Maintenant, il faut y croire et se laisser aller.

J’ai lu le livrel (mot français de e-book) attentivement ; tout me parlait. Il est facile de suivre la démarche proposée par Mme Brisebois pour entreprendre la méditation. Le livre est divisé en 3 chapitres : introduction à la méditation, comment développer une pratique durable et les 7 thèmes de méditation et exercices de coaching. Pour une débutante comme moi, les écrits m’ont permis de mieux comprendre l’importance de la méditation dans un choix de vie plus sain et faire des liens avec le style de vie que je mène actuellement. En lisant ce livre, j’avais le goût d’en découvrir davantage sur l’art de méditer. J’ai appris qu’il existait différents types de méditation, que la position de nos mains a son importance, que l’on peut méditer n’importe où et surtout, que peu importe comment on veut méditer, l’importance c’est d’être bien. Ça m’a beaucoup inspirée et rassurée.

Pour 65 $, l’achat du cours donne droit, en plus du livrel, à des petites vidéos, à des méditations guidées et à des exercices de coaching que l’on peut télécharger sur notre tablette, ordinateur ou téléphone. J’ai beaucoup apprécié les exercices de coaching. J’en ai écouté quelques-uns et juste entendre la voix douce de Katerine Brisebois, c’est relaxant en soi. Je me laissais facilement portée par les paroles et j’essayais de me détendre tout en douceur. Par contre, le plus difficile pour moi est de prendre le temps de m’arrêter. À ce jour, je n’ai pas encore réussi à intégrer la méditation dans mon rythme de vie. Est-ce par manque de motivation ? Peut-être. Est-ce par peur de découvrir des choses sur moi que je ne suis pas prête à assumer ? Sûrement. Pourtant, en lisant ce qui suit (extrait du livrel), je me suis dit que c’était tellement collé à ma réalité…

« Si nous avons 5 minutes par jour pour aller sur Facebook, regarder la télévision, envoyer des textos, écouter la radio, ou parler au téléphone, nous avons de toute évidence 5 minutes par jour pour prendre soin de soi, transformer nos relations et développer la paix intérieure, oui ou non !? » [2]

Ai-je réussi mon défi d’en faire pendant 21 jours ? Pas vraiment. Vais-je continuer ? Assurément. À presque 42 ans, il est grandement temps de prendre soin de moi. Je crois sincèrement que la méditation est là pour me soutenir dans cette voie.

Je vous souhaite également de trouver VOTRE moment pour prendre soin de vous.

Article rédigé par Carolyne Soulard
@SoulardCarolyne

[1] Tiré du site internet https://apprenezamediter.com
[2] Tiré du livrel (disponible sur le site internet https://apprenezamediter.com)