Connaissez-vous Aquasirène?

Voilà quelque mois, j’ai reçu une invitation d’une instructrice de nage Aquasirène. Elle voulait me faire découvrir la bannière Aquasirène tout en m’offrant un cours d’une heure.

Je prenais cette offre avec un grain de sel en me disant que j’allais devenir une sirène et m’amuser dans l’eau avec ma belle queue colorée.

 Ma belle queue colorée...  Photo : Laurence A Lavigne

Ma belle queue colorée...
Photo : Laurence A Lavigne

Une fois dans l’eau, je constate que c’est difficile de flotter simplement comme d’habitude.

Je sens mon corps qui semble toujours se diriger vers le fond de la piscine. 

En écoutant soigneusement les conseils de mon instructrice, je finis par réussir à enfin flotter et nager.

Le mouvement peu naturel de nage que je tente de maîtriser n’est vraiment pas facile à exécuter. Le bassin ainsi que le bas du dos sont les endroits les plus sollicités. 

 Après quelques conseils, j’ai presque l’allure d’une sirène.  Photo : Laurence A Lavigne

Après quelques conseils, j’ai presque l’allure d’une sirène.
Photo : Laurence A Lavigne

Après quelques conseils, j’ai presque l’allure d’une sirène.

Je constate que de nager avec une queue de sirène est assez difficile lorsque nous sommes des nageuses « ordinaires ».

La professeure nous explique l’engouement pour ce type de nage un peu partout dans le monde et qu’il y a une problématique assez réelle.

La mode veut que nos petites filles fassent comme les sirènes et s’amusent dans l’eau en ayant les deux jambes soudées ensemble.

La problématique est fort simple. La nageuse doit avoir un certain degré d’autonomie et être vraiment à l’aise dans l’eau.

À mon avis, le cours devient alors une bonne idée afin d’éviter les accidents ou pire la noyade.

 Prudence avec les gadgets aquatiques!  Photo : Laurence A. Lavigne

Prudence avec les gadgets aquatiques!
Photo : Laurence A. Lavigne

Je recommande les cours Aquasirène à tous les enfants qui veulent nager comme une sirène. L’enfant sera bien dirigé et il devra apprendre certains mouvements essentiels. L’apprentissage de la technique se fait d’abord hors de l’eau et l’immersion se fera graduellement.

Des notions de sécurité et l’apprentissage des mouvements font partie intégrantes du cours.

Enfin, je ne recommande pas l’achat de queue de sirène pour simplement faire plaisir à l’enfant. Il faut demeurer prudent et s’assurer que l’enfant est un bon nageur avant d’enfiler la queue de sirène.

Suivre un cours ou prendre le temps d’apprivoiser la queue avant la baignade est essentiel.

Pour conclure, je tiens à spécifier que je suis une femme en forme, je m’entraîne au quotidien et je croyais que j’allais nager avec la queue facilement. Et bien, détrompez-vous! J’ai trouvé ça assez difficile. Jamais que je n’offrirais une queue de sirène à ma fille sans lui enseigner les techniques de nage de base ! 

Cet été, je vous demande de demeurer prudentes dans l’achat de gadgets aquatiques, un accident est si vite arrivé.

Pour plus d’info sur les cours Aquasirène, visitez leur site web.

Article rédigé par Laurence A Lavigne
Site web
Instagram
Twitter 
Facebook

 

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram