Les Carnets d’Alice – 1er mois : s’adapter

 Crédit photo : Marie-Eve Ross

Crédit photo : Marie-Eve Ross

Il fait chaud, il fait beau, on se baigne, on a un rythme estival… La petite Alice est maintenant dans notre vie et tout demande de l’adaptation. 

Ma plus grande est passée de « Hooooo mon Dieu, je n’arrive pas à y croire », à « Ouin ça pleure un bébé » en passant par « Hoooo je l’aime tellement » finissant par « T’es mon ti-loup, t’es mon ti-loup diloudididlou…! »  Elle doit s’adapter à une présence supplémentaire dans notre cercle familial.

 Crédit photo : Marie-Eve Ross

Crédit photo : Marie-Eve Ross

Mon homme, en congé, s’occupe de tout : ménage, bouffe, la plus grande, le bébé, la maman, la visite, la construction du balcon (ben oui, comme Alice est arrivée plus tôt, on n’avait pas fini les rénos!), l’école et un peu de sa job… En riant, il trouve que c’est moins rushant au travail, il doit s’adapter à toutes ces nouvelles tâches…

Moi, je règle les derniers trucs en lien avec mon métier, comme je n’avais pas fini de travailler, il me reste à finaliser plein de petits trucs.  J’entre travailler quelques heures par semaine afin d’avoir la tête libre.  Malgré les courtes périodes de sommeil, je me sens bien et je tente de profiter du beau soleil.  Ce qui est le plus difficile, c’est le manque de sommeil, oufff j’avais oublié ce que c’était, je dois m’adapter à son rythme…

La belle Alice ouvre tranquillement ses petits yeux, miaule comme un ti-chat pour exprimer sa soif ou son inconfort.  Elle est tellement petite, elle flotte dans tous ses vêtements, elle tente de boire à mon sein, mais c’est difficile.  Au lieu d’une rivière, c’est un mini ruisseau qui coule… On complémente avec du lait maternisé dans un gobelet, mais ça commence à être lourd.  Elle s’étouffe souvent, ça me fait paniquer la nuit… Elle a tout le temps faim et n’est jamais rassasiée.  On commencera le biberon plus tôt que prévu, elle s’y adapte bien…

 Crédit photo : Marie-Eve Ross

Crédit photo : Marie-Eve Ross

C’est une toute nouvelle vie qui habite notre maison. Présentement, tout a changé : le rythme, la notion du temps, l’humeur, l’ambiance, la beauté… Y’a comme une énergie nouvelle ! Y’a comme une Alice dans notre vie!

Article rédigé par Marie-Eve Ross
@linstitutrice