Voyager seule avec des enfants – Partie 2

Je vous ai récemment parlé de mes voyages de maman-solo-de-deux-enfants-un-peu-folle. Cette fois-ci, j’aimerais un peu vous parler des « résultats » du dernier voyage que j’ai fait avec eux. Maman, fiston et fistounette ont pris la route vers le Saguenay le matin du 6 août armés de patience, de collations et de petits trucs à faire pour passer le temps.

 

Dans mon plan de match, j’avais prévu trois arrêts. Un à peu près une heure après notre départ pour mettre du gaz dans l’auto et faire un arrêt pipi (faut comprendre ici que ma poulette qui vit avec un trouble de l’opposition refuse souvent de faire pipi AVANT de partir), un autre pour le lunch et un dernier dans un endroit où il FAUT arrêter lorsqu’on prend la route entre Québec et Saguenay (j’vais jamais m’habituer, pour moi c’est et ce sera toujours Chicoutimi). Savez-vous quoi? Nous avons réussi à respecter notre plan de match.

 

Le lendemain de notre arrivée, nous allions visiter le Zoo sauvage de St-Félicien. L’enthousiasme des enfants était beau à voir, ce fut une autre réussite pour nous (malgré quelques accrochages à la fin lors de notre visite de la boutique souvenirs). Là où j’ai eu un moment de panique c’est quand j’ai vu la pluie tomber le matin du 8 août…j’ai eu peur que notre visite de Val-Jalbert soit à l’eau (littéralement). Malgré tout, j’ai préparé nos lunchs (soucis d’économie – maman mono oblige) et envoyé ma marmaille se préparer.

voyager-avec-enfant-monoparentale-saguenay-escapade-zoo-st-félicien

Tout au long du chemin, la pluie tombait, parfois douce et parfois assez forte. Cependant, à notre arrivée à Val-Jalbert, finie la pluie. Nous avons pris nos billets et fait la randonnée en tram-bus. Le chauffeur nous a laissés sur les lieux de l’ancienne pulperie et j’ai décidé que c’était LE bon moment pour faire monter mes enfants dans le téléphérique qui nous permettrait de voir la chute de la Ouiatchouan d’en-haut (pas paresseuse la maman, elle se souvient simplement que c’est long longtemps monter les 764 marches).

val-jalbert-chut-ouiatchouan-impressionnant-attraction

 C’est à la fin de cette journée que j’ai fait visiter mon ancienne ville à mes enfants. On est allés voir mes anciennes écoles, la maison que j’ai habitée ainsi que le parc où j’ai joué. J’ai presque pleuré…presque. Mon quartier n’a pas tant changé depuis mon départ de la région en 1989 et je suis heureuse d’avoir pu revoir tout ça en compagnie de mes cocos…je veux leur faire découvrir leur province avant de les faire voyager ailleurs.

 

Je suis fière de notre réussite cette année. Je peux dire, en toute honnêteté, que les vacances qui viennent de se terminer auront été nos plus belles depuis que je suis seule avec eux. Je suis fière d’eux, de comment ils se sont comportés et de l’aide qu’ils m’ont offert. L’an prochain, on remet ça c’est certain!

 

Texte et photos par Stéphanie Powers

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram


Stéphanie PowersCommentaire