La chaise berçante

Assise dans ta chaise berçante, dans le coin de ta chambre, je te regarde dormir dans ton lit de grand et j’écoute le son de ton souffle, calme et serein. C’est pour moi la plus belle des symphonies. Pour une des rares fois durant ta sieste, j’ai hâte que tu te lèves, nous devons partir bientôt. En attendant ton réveil prochain, je prends conscience, par plaisir, de toutes ces heures que j’ai passées, assise ici, dans toutes sortes de situations et d’émotions durant presque que 3 ans maintenant. 

J’aime bien me remémorer notre chemin parcouru, parce qu’il n’a pas toujours été facile pour moi et ça me rend fière de nous deux, de prendre le temps d’y repenser.

Par plaisir, voici une partie de notre histoire au fil des élans de ta chaise berçante :

Zigzagant entre tous les choix offerts chez Clément avec l’aide de grand-maman, je me suis arrêtée sur un modèle qui nous ressemblait à ton père et moi : moderne, des lignes droites et bien sûr gris pâle (comme le pyjama dans lequel tu sortiras de l’hôpital !) que veux-tu, on aime le gris, habitue-toi !

Puis c’est en frottant ma grosse bedaine de presque 40 semaines que je me berce tranquillement en t’attendant. Une des rares fois où j’y serai assise sans toi. Mes pieds beaucoup trop enflés poussent le sol pour me balancer et m’emporter dans mes pensées. J’imagine la vie qui sera ici, dans ta chambre. Je suis dans l’attente la plus excitante de ma vie.

La grande rencontre enfin arrivée, la chaise m’accueille cette fois-ci plus fatiguée et stressée. De retour à la maison d’un accouchement difficile, je m’assoie avec douleur, mais cette fois je ne suis pas seule. Pour les nombreux mois à venir, nous serons 3 à nous bercer! (Non, je n’ai pas eu des jumeaux surprise) je parle de toi, moi et mon gros coussin d’allaitement.  La chaise berçante sera notre lieu officiel d’amour lacté ! C’est ici qu’à toute heure possible et inimaginable, tu prendras tes repas. Je m’y suis bercée, endormie, j’ai pleuré de fatigue, j’ai navigué sur le web, mais je t’ai surtout contemplé de bonheur. 

Bébé-maman-témoignage-chaise berçante- la vie va vite - bébé grandit-témoin des étapes de vie

Je ne t’ai pas surnommé mon petit citron à tout hasard; les nuits, toi, tu ne connaissais pas ça. La chaise a dû mettre son égo de côté lorsque nous avons trouvé, ton papa et moi, la solution magique à tes pleurs : c’est le pouf qui l’accompagne que tu veux. Tu es vraiment un drôle de modèle. Comme j’aime ta différence !

Puis, les mois passent, tu te tiens assis. La chaise nous sert d’accessoire pour de nombreuses séances photo que je ne peux m’empêcher de faire. Je sais que j’oublierai ta petite enfance avec le temps, toutes les mères me le disent… au moins, j’aurai ces clichés.

Il y aura ton premier rhume, tes premières maladies de bébé. C’est au son des allées et venues de la chaise berçante que nous combattrons ensemble tous ces vilains virus.

La routine du dodo établie, la chaise berçante deviendra le dernier jalon de tes journées où tu passeras de mes bras à tes draps. 

Tu auras bientôt 3 ans mon citron, je sais bien que les années sont comptées à te bercer. J’en profite, car j’en prends conscience de plus en plus. Tu évolues et grandis à une vitesse qui me rend fière et nostalgique à la fois. Je ne peux pas m’imaginer qu’un jour, tu plaideras vouloir plus de place dans ta chambre et que la chaise berçante sera la coupable et elle devra quitter.

Je suis une maman-bébé-maman-famille-témoignage-chaise berçante témoin des heures passées avec bébé-évolution-étapes de vie- la vie va vite!

La vie passe vite à tes côtés, mais elle est plus belle que jamais. Si un jour, j’ai le privilège de devenir grand-maman, compte sur moi mon amour pour aller te dénicher la plus belle des chaises berçantes. 

Article rédigé par Isabelle George

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram