Être l'autre...

L’autre… c’est quoi? Tu parles de quoi exactement? L’autre… c’est celle avec qui il a trompé sa femme pendant un an. L’autre, c’est celle qu’il a utilisée pendant un an. L’autre, c’est celle qui est restée avec lui à travers tous les malheurs qu’il a traversés pendant un an. L’autre, c’est moi.

J’ai été l’autre pendant des mois. Pendant un moment, je l’ai été aveuglément parce que je n’avais aucune idée que « mon » homme avait déjà quelqu’un dans sa vie. Pas même lorsqu’il partait de chez moi très tard le soir. Pas même quand il me disait que non, je ne pouvais pas aller chez lui puisqu’il vivait avec trois autres gars et que le « deal » c’était « t’amènes pas ta blonde icitte »! Les yeux fermés. Les yeux bouchés par l’amour et par l’illusion d’être avec lui. On dit que l’amour rend aveugle, eh bien c’est plus que vrai!

Je me suis toujours crue intelligente, ou enfin pas aveugle au point de me faire prendre à un tel jeu. Mais il m’a eue dans un moment d’extrême vulnérabilité. Célibataire depuis peu. Maman mono à « temps partiel » avec un gros sentiment de culpabilité. Femme meurtrie qui a besoin de se sentir désirée.

Je me suis inscrite à un site de rencontre (qui restera sans nom). J’ai rencontré tout plein de gens. Je me suis amusée. Je suis sortie. J’ai pris des risques. J’ai fait des choses que j’aurais peut-être dû faire au début de la vingtaine. Mais moi, à 20 ans, j’étais mariée! À 37 ans, célibataire et fofolle, j’avais carrément une cible dans le front! Un peu naïve, avec pas mal de problèmes d’estime de moi, j’ai été assez facile à « prendre ».

Alors quand il s’est pointé la face, attentionné, charmant, doux, aimant et juste trop gentil, il m’a eue! Au premier sourire, paf! Le coup de foudre! Je me suis lancée les yeux fermés et il m’a attrapée au vol. Dès le premier rendez-vous, je savais que mon cœur lui appartenait.

Le temps a passé, on est devenus complices. On s’est dit je t’aime… beaucoup! Il aimait mes enfants, il m’aimait moi! Il s’entendait bien avec mes parents. Il était respectueux. Il était calme. Il a pris soin de moi. Et puis, il a eu besoin de moi. Il a eu besoin de mon appui. Je le lui ai donné, aveuglément. J’ai cru toutes ses belles paroles. Toutes!

Les mois ont passé. Les failles ont commencé à apparaître dans sa façade. Il était un peu moins doux, mais pas assez pour que je m’énerve avec son changement d’attitude. Après tout, il vivait une grosse épreuve. Et puis, son histoire ne collait plus. Son téléphone sonnait à tout moment lorsqu’il était chez moi. Il allait dehors faire ses appels. Il allait se cacher aux toilettes. Il faisait tout pour que je ne voie rien!

Découverte de tromperie-témoignage-tromper sa femme-amante-cachette-être l'autre...-histoire de couple-site de rencontre-Je suis une maman

Puis un jour j’en ai eu assez de me poser des questions. J’ai fait ce que j’aurais dû faire avant. J’ai fait enquête. Et je l’ai trouvée « elle ». Celle avec qui il vit. Celle avec qui il s’est marié. Celle chez qui il rentre le soir. Celle à côté de qui il dort toutes les nuits. Il a fait de moi l’autre. Il s’est servi de moi. Il l’a trompée « elle ». Elle n’en sait rien! Une partie de moi a envie de le lui dire. De lui demander si elle sait où va son mari tard le soir. Mais je résiste puisque, bien que j’aie participé au mensonge, ce dernier lui appartient à « lui »!

Finalement, j’ai l’impression d’avoir été un peu nouille! Bien que ce soit lui qui ait trompé –pas une, mais deux femmes–, j’ai l’impression d’avoir été aveugle. Cependant, je sais très bien qu’un fin manipulateur arrivera toujours à ses fins. Maintenant, il est temps pour moi de « passer à autre chose » et de faire confiance à la vie!

L'auteur désire rester anonyme

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram