Savoir dire non

Le merveilleux temps des Fêtes arrive à grands pas… Et toutes les invitations, propositions et demandes de tous et chacun du même coup.

Il est parfois impossible de dire oui à tout le monde et surtout nous n’avons pas nécessairement envie de dire oui à toutes ces demandes.

Alors comment arriver à dire non tant aux enfants qu’aux adultes de notre entourage sans se sentir mal à l’aise, tout en se respectant ?

Il est prouvé que les gens ont de la difficulté à dire NON aux demandes qu’ils reçoivent. Les gens auront tendance à dire oui (même s’ils veulent dire non) ou à donner des solutions... et parfois à se trouver des excuses !

En 2014, j’ai pris la décision d’apprendre à dire NON aux autres afin de me dire OUI. Je suis assez surprise du résultat tant sur moi que sur les autres. J’ai continué de pratiquer ce NON en 2015 et j’aime bien ça.  Suis-je égoïste ? Non pas du tout. Je choisis mes OUI et les assume pleinement tout comme mes NON. Je préfère dire oui lorsque mon cœur le ressent vraiment et ainsi être pleinement présente et joyeuse d’être là.

Comme il n’est pas facile de dire non, il vaut mieux se pratiquer. Essayez avec les enfants, c’est merveilleux, ils sont les meilleurs pour nous confronter. Lorsque nous sommes capables de dire NON aux enfants sans avoir à négocier, c’est que nous maîtrisons bien le NON.

Un NON bien exprimé sera mieux compris qu’une excuse ou un détournement.

Par exemple :

1- Viens-tu au souper de Noël chez Jean ce soir?  Ha non je ne peux pas, j’ai autre chose, j’aurais aimé y aller mais tu sais la vie va rapidement…   Il va y avoir trop de gens, je suis fatiguée…  Vous ouvrez ainsi la voie à de la négociation et des argumentations de la part de l’autre personne.

2-Viens-tu au souper de Noël de Jean ce soir? Non. Il est difficile de négocier un non tout simplement, un NON clair et sans ambiguïté.

Avant de dire NON, que ce soit durant le temps des Fêtes ou le reste de l’année, il est important de savoir à quoi on dit NON.

Est-ce qu’on dit non au souper chez Jean ou à tous les soupers ? 

Est-ce qu’on dit non aux activités qui sont en conflit avec nos valeurs, nos besoins, notre famille ou simplement à ce qui ne convient pas à notre horaire?

Avant que le temps des Fêtes arrive, prenez le temps de planifier VOTRE temps des Fêtes, ce que vous désirez vivre en famille comme moments.  Écrivez vos besoins et valeurs, vos idées d’activités, vos désirs familiaux et personnels et prenez rendez-vous avec vous. Faites un calendrier, il sera alors plus facile de dire NON aux activités qui sont en conflit avec votre horaire.  Dans mon cas, le jour de l’An avec ma famille est non négociable, alors le 1er janvier, ne m’invitez pas, je serai avec ma grande famille.

Pour ce qui est de devoir dire non aux enfants, planifiez avec eux quelques activités qui leur plairont et qui permettront de combler leur besoin de bouger, de passer du temps avec vous et de leur dire ouipour ces activités.  Donnez-leur du temps tous les jours, un moment pour remplir leur réservoir d’amour et de souvenirs et surtout, choisissez vos combats.

Vous arrive-t-il de dire OUI quand vous auriez dû dire NON?

Article rédigé par Hélène Boissonneault
Son site: www.educatrucs.com
Sa page Facebook:  www.facebook.com/educatrucscom