Comment aimer son deuxième enfant autant que son premier?

En fait, depuis l’arrivée de mon deuxième enfant, j’ai réalisé qu’on n’a même pas à essayer de l’aimer autant que le premier... on l’aime autant, point. Ça arrive comme ça, un beau coup de foudre envers ce deuxième petit miracle dans notre vie. Et on l’aime autant, inconditionnellement, énormément... à la folie!

Et ma première, ma grande de 3 ans, aime et apprécie ce petit frère depuis son arrivée. Même si elle doit maintenant partager avec lui ses parents, ses grands-parents, ses jouets... Comment une si petite fille peut développer un sentiment aussi profond envers un être qui change autant sa vie? On dirait qu’elle comprend déjà le lien spécial qui l’unit à lui. Je l’ai même surprise à lui chuchoter dans l’oreille : « je t’aime pour toute toute toute la vie ». Mon cœur de maman a fondu.

Crédit photo : Émilie Poirier

Crédit photo : Émilie Poirier

La culpabilité de ne pas avoir autant de temps pour ma première est évidemment présente dans ma tête. Toutefois, quand je vois la complicité que mes deux enfants sont en train de développer, je réalise que j’ai fait le plus beau cadeau qui soit à ma fille en lui donnant un petit frère. Et que ce dernier est extrêmement chanceux de l’avoir pour s’occuper de lui.

En vieillissant, ils auront bien sûr leurs chicanes et leurs discordes. Mais j’espère sincèrement qu’ils garderont, au final, une belle relation d’amour filial.

Article rédigé par Émilie Poirier