Les 4 saisons… 

Brrr. On gèle. J’aime les 4 saisons. L’hiver aussi. Mais là, j’avoue que cette année, c’est plutôt frette.

  Photo : France Bujold

Photo : France Bujold

On vit souvent la météo en montagnes russes. On vit des bouleversements climatiques. Même si le réchauffement semble nous dire le contraire, côté météo.

On vit dans un pays où le climat nous en fait voir de toutes les couleurs. Un choc brutal pour l’épiderme. Complexe parfois de planifier des vacances, des sorties.

Côté lumière, l’hiver ne nous gâte pas beaucoup. Cette clarté que nous apprécions tellement et qui nous fait défaut en novembre-décembre-janvier. 

Nous sortons emmitouflés ou nous restons bien au chaud à lire, ou à pester pour que cette saison prenne fin au plus vite.

On rêve du printemps. On a hâte de voir tous ces bourgeons qui s’ouvrent. Les feuilles qui enfin apparaissent. 

Je sais, il y a la gadoue, de la boue. Du dégel trop vite. Trop lent. Rien n’est parfait. Le dégel de tout, y compris des odeurs. Surprenant comme mélange.

Les montagnes qui déversent leurs surplus d’eau dans les rivières et les lacs. Des embâcles également. Pas toujours heureux.

  Photo : France Bujold

Photo : France Bujold

La nonchalance de l'été. Ça vous parle ? Pas besoin de faire trop d'efforts. Pas besoin de trop de vêtements. La nourriture se fait légère et nos pas aussi.

On voudrait que ça dure et que ça dure. Sauf quand une canicule se pointe le bout du nez trop longtemps. Alors, là on rêve d'avoir moins chaud. De mieux respirer.

Si court. Si prometteur. L’été est et sera toujours trop court.

  Photo : France Bujold

Photo : France Bujold

Et arrive les soirées plus fraîches de l’automne. Notre sommeil s'en porte mieux. On s'enveloppe d'une petite laine. On profite des magnifiques coloris. Une palette automnale incomparable.

Vivre dans un pays où le climat n'a pas les soubresauts des 4 saisons nous semble attirant. Alors, on rêve de s’envoler vers des cieux plus cléments, plus doux pour le corps.

On sort les vêtements chauds, on en range d’autres. On sort les vêtements d’été. On les range à leur tour. On recommence et on recommence.

Et je vous fais grâce de tous les rhumes, grippes, allergies que chaque saison apporte à notre corps. Certains y échappent. Les chanceux.

Vaut mieux être résistant, pour vivre nos 4 saisons. Comment faire autrement! 

Hiver, printemps, été, automne. Quelle saison, préférez-vous?

 

Article rédigé par France Bujold

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram