Encouragez les enfants à s’entreprendre en 2018

Depuis maintenant treize ans, j’ai la chance de travailler dans le merveilleux monde de l’entrepreneuriat. Non pas comme entrepreneure, mais bien comme agente de projets. J’accompagne les milieux scolaires à mettre en lumière les initiatives entrepreneuriales de leurs élèves. L’entrepreneuriat, un mot qui vaut cher au Scrabble et qui est de plus en plus valorisé et encouragé au sein de la société. Mais c’est quoi l’entrepreneuriat? Afin d’initier les petits du primaire, j’aime leur demander leur propre définition d’un entrepreneur. Et inévitablement, on me parle de quelqu’un qui travaille dans la construction. C’est vrai. Mais c’est aussi mille autres choses! 

J’aime enseigner aux jeunes que l’entrepreneuriat c’est avant tout d’être « entrepreneur » de sa propre personne. Tout part de là. On est tous au fond de nous un entrepreneur et c’est à travers des valeurs et des qualités que l’on forge sa personnalité. La créativité, le leadership, le sens des responsabilités, l’autonomie, la confiance en soi, la persévérance et le travail d’équipe sont toutes des qualités que les jeunes possèdent, même si certaines d’entre elles sont parfois endormies au fond d’eux. 

L’entrepreneuriat, c’est d’entreprendre des projets, des actions, de répondre à un besoin que l’on a ou que l’on observe dans la communauté, dans l’école, dans son quartier ou dans sa propre vie.    L’entrepreneuriat, c’est de tout mettre en place pour atteindre un objectif, si petit soit-il.  Et peu importe le dénouement d’un projet, c’est à travers l’action et la prise en charge d’un projet que les enfants réalisent le potentiel qu’ils possèdent et la force qu’ils ont de faire bouger les choses.  Et de les voir à l’action, c’est juste beau!

Les enseignants sont de plus en plus sensibilisés à l’entrepreneuriat et les écoles regorgent de petits entrepreneurs prêts à s’entreprendre et fiers de mener un projet à bon terme. On aime ça!  Il faut continuer d’offrir aux jeunes des opportunités de s’engager. Si vous saviez tout le bien que cela peut faire ressortir chez les petits! 

De plus, le 28 juin 2014, la Grande Journée des Petits entrepreneurs a vu le jour! Quelle belle initiative! Une journée dédiée à l’entrepreneuriat des jeunes de 5 à 12 ans où il est enfin possible de tourner les projecteurs vers les projets entrepreneuriaux de nos petits. Chez moi, à l’été 2017, on a tous vécu au rythme de cette journée. Après en avoir parlé avec fiston, il a tout de suite eu envie de créer sa propre petite entreprise d’un jour. De nature introvertie et réservée, j’ai senti chez lui le besoin de dépassement et le désir de créer quelque chose. C’est donc pendant des mois qu’il a mis sur pied Les Petites Canailles, une petite entreprise de bols pour chiens faits en argile. C’est avec cœur et persévérance qu’il a lui-même moulé et peints 16 bols. Nous l’avons aussi encouragé à créer sa publicité et l’avons accompagné chez différents marchands du coin afin qu’il en fasse la publicité. Le jour J, les 16 bols se sont envolés comme des petits pains chauds. Et des commandes spéciales ont même été enregistrées. Le sentiment d’accomplissement qu’il a vécu était indescriptible.  

Photos : Isabelle Lalancette

Mise à part cette journée, il existe des tonnes d’occasions d’encourager nos petits à prendre part à un projet. Que ce soit dans la planification d’un voyage en famille, la création d’un film, l’organisation d’un anniversaire ou la création d’une petite entreprise de bijoux, toutes les raisons sont bonnes pour nos enfants de s’entreprendre et de laisser émerger de belles qualités entrepreneuriales. À go, on s’entreprend en 2018!

Article rédigé par Isabelle Lalancette

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram