Apprendre à cuisiner avec de VRAIES épices 

Je suis une gourmande ! Une vraie de vraie ! Ce n’est pas pour rien que je suis, disons… enrobée. J’aime cuisiner et surtout, j’aime manger ! Pour moi, c’est un réel plaisir de concocter de bons petits plats pour les gens qui m’entourent. Et lorsque je cuisine, j’aime utiliser des produits frais en essayant d’éviter le plus possible les ajouts chimiques ou autres qui peuvent dénaturer la matière première. Un des condiments que nous utilisons tous les jours (et pas seulement dans ma famille, mais sûrement la vôtre également), ce sont les épices. Ingrédients de base dans de nombreuses recettes, le sel et le poivre se retrouvent sur les tablettes de nos cuisines depuis fort longtemps. Qui n’en a jamais ajouté sur un plat lève la main ! OK! On s’entend pour dire que ce n’est pas seulement ces 2 ingrédients qui vont changer un plat ordinaire en quelque chose d’extraordinaire. Oh que non ! Si je vous dis cumin, curcuma, paprika fumé, cannelle, muscade, origan, garam masala, cardamome, berbéré, poivre long, etc., ça vous fait penser à quoi ? Dans mon livre à moi, ce sont des exemples d’épices (ou mélanges d’épices) qui vont venir ajouter de la saveur dans un plat. Découvrez avez moi le merveilleux monde des épices !

 Crédit photo : Carolyne Soulard Dommage que mon billet ne soit pas en odorama!

Crédit photo : Carolyne Soulard
Dommage que mon billet ne soit pas en odorama!

Depuis 2-3 années, nous sommes des clients, pour ne pas dire des fans finis, de la boutique Épices de cru située au marché Jean-Talon. Je suis littéralement tombée en amour avec leurs produits, mais aussi, avec leur façon bien à eux de nous faire découvrir les épices. Regarder les coffrets à épices et les livres de recettes, c’est faire un superbe voyage alimentaire et culturel. Je vous le dis : si vous commencez à cuisiner avec des épices entières que l’on doit ensuite moudre, vous ne reviendrez plus avec les épices déjà moulues. Il y a un monde de différence entre les épices moulues achetées en gros et celles que l’on achète en plus petite quantité, mais qui sont d’une qualité irréprochable. Mettre son nez au-dessus du mélange fraîchement moulu et sentir toutes les petites subtilités des épices, c’est du gros gros bonheur bien simple. Ce n’est pas mêlant, depuis que mon homme a découvert ces petits trésors, il prend plaisir à nous cuisiner de bons plats originaux et fort parfumés. Sa spécialité : cuisiner des caris. Je vous le dis, il est aussi fan que moi d’Ethnée et Philippe de Vienne. Preuves à l’appui !

 Crédit photo : Carolyne Soulard

Crédit photo : Carolyne Soulard

Dans le dernier coffret sorti à l’automne dernier, La cuisine d’Ethnée et Philippe, les recettes sont toutes aussi appétissantes les unes que les autres. Ce que j’aime particulièrement de cette dernière trouvailles, c’est qu’il y a toujours la possibilité de varier une recette, mais en différentes déclinaisons (changer la protéine, les épices ou autres). C’est donc dire que nous pouvons faire un plus grand nombre de découvertes culinaires.

 Crédit photo : Carolyne Soulard

Crédit photo : Carolyne Soulard

Voilà quelques exemples du savoir-faire de mon homme lorsqu’il est aux fourneaux.

Ci-haut : Cari de poisson, mortier et poisson entier au BBQ avec marmelade de légumes et piments.

 Crédit photo : Carolyne Soulard Bœuf à la mijoteuse avec Berbère Royal

Crédit photo : Carolyne Soulard
Bœuf à la mijoteuse avec Berbère Royal

Une partie de notre collection d'épices : 

épices.jpg
 Crédit photo : Carolyne Soulard

Crédit photo : Carolyne Soulard

N’hésitez pas à faire de belles découvertes olfactives et gustatives ! Pour découvrir des recettes, des épices et des techniques, allez voir le site Épices de cru.

Bonnes découvertes!

Article rédigé par Carolyne Soulard
@SoulardCarolyne