Préparer une Saint-Valentin en famille

On en entend parler partout. À la télé, les messages commerciaux abondent. À la radio, les concours se multiplient. C'est la fête de l'amour et les couples s’offriront gâteries et soupers au restaurant.

Mais qu’en est-il d’une maman foodie avouée dont les enfants sont en garde partagée? Elle fait quoi cette maman pour souligner l’événement avec sa progéniture? Et il se passe quoi quand la Saint-Valentin tombe sur la « semaine à papa »? Eh bien, la maman farfouille Internet à la recherche d’une petite gâterie amusante pour ses enfants, gâterie qu’elle a préparé avec leur collaboration une semaine à l’avance.

 Crédit photo : Stéphanie Powers

Crédit photo : Stéphanie Powers

Je suis tombée sur une super idée : un méga gros biscuit au sucre en forme de cœur. Maman achète les ingrédients, le moule et les bonbons pour décorer le fameux biscuit. Au retour à la maison, on enligne le tout sur le comptoir et… on se rend compte qu’on a oublié d’acheter un ingrédient. Et puis maman a bien beau être une foodie avouée, elle craint un peu que la recette ne fonctionne pas en l’absence de ce fameux ingrédient.

 Crédit photo : Stéphanie Powers

Crédit photo : Stéphanie Powers

Elle se lance donc sur un classique bien maîtrisé, un gâteau à la vanille glacé d’une crème au beurre, à la vanille elle aussi. On sort l’iPad, on clique sur la recette du « meilleur gâteau à la vanille » de Ricardo et on se met à l’ouvrage.

Le grand de 10 ans décide que finalement, faire un gâteau en forme de cœur avec maman, c’est plus cool du tout. Fillette de 6 ans, elle, déborde d’enthousiasme et participe à tout, de A à Z. On mesure la farine, on casse des œufs et on mélange la pâte. Une fois tout ça accompli, on verse la préparation dans le moule… il en reste beaucoup! Idée de génie de Fillette : on fait des cupcakes avec les restes.

 Crédit photo : Stéphanie Powers

Crédit photo : Stéphanie Powers

Et puis c’est drôle, dès que l’odeur de gâteau qui cuit se rend à Fiston, il remonte à l’étage et affirme avoir changé d’idée. Lui aussi veut préparer la Saint-Valentin, mais il ne faut pas le dire aux amis maman s’il-vous-plaît, chui pas un bébé! ;)

D’étape en étape, maman photographie ses cocos qui travaillent fort, qui ont du plaisir et qui rient comme elle ne les a pas entendu rire depuis un bout. Maman aussi est heureuse. Ses enfants sont contents. Chéri passe la journée avec eux et s’amuse de voir les cocos « beurrer » les gâteaux.

 Crédit photo : Stéphanie Powers

Crédit photo : Stéphanie Powers

Finalement, la Saint-Valentin, ce n’est pas que pour les amoureux. Les familles aussi peuvent célébrer ensemble. Même quand c’est une famille de trois avec un quatrième qui s’y joint à l’occasion!

Article rédigé par Stéphanie Powers