Trucs de prof pour le premier bulletin

Aux alentours de la mi-novembre, ce sera déjà la fin de la première étape.  Un premier bulletin sera émis et vous aurez sans doute la chance de rencontrer l’enseignant de votre enfant.  Voici quelques trucs pour bien gérer le tout.

#1 Allez à la rencontre

Une rencontre sera probablement organisée pour vous permettre de discuter du bulletin avec l’enseignant.  Même si ces rencontres se passent souvent un soir de semaine et que cela demande une gymnastique de l’horaire et de la routine, faites votre possible pour vous présenter à la rencontre.  Commencez tout de suite à noter vos questions si vous en avez et apporter votre liste à la rencontre.  Parfois tout se passe très vite et nous revenons à la maison en réalisant que nous n’avons même pas posé nos questions.  Il n’y a pas de questions niaiseuses.  Ne vous gênez pas pour questionner l’enseignant si vous ne comprenez pas certaines choses. Ce peut être en lien avec le bulletin lui-même, avec les devoirs ou les leçons, avec la gestion des comportements en classe ou avec n’importe quelle règle de vie de l’école. Personnellement, je demande aux enfants d’être présents.  Comme nous discutons d’eux, je trouve pertinent qu’ils participent à la conversation.  Tous les enseignants ne pensent pas de la même façon.  Informez-vous pour savoir s’il est préférable d’avoir votre enfant avec vous ou non.

Bulletin-rencontre-enseignant-première-étape-école-vie-scolaire-truc-de-prof.jpeg

#2 Évitez les comparaisons

Il est si facile de comparer la note de notre enfant à celle de la moyenne du groupe ou à celle de ses frères et sœurs.  Mais il n’existe pas deux enfants pareils.  Un élève peut obtenir 80% en travaillant vraiment fort et son voisin peut avoir la même note sans avoir eu à travailler du tout.  Selon moi, le premier élève a plus de mérite que le deuxième.  Tout est une question de contexte, de personnalité, de capacité…  De plus, l’évaluation est très subjective.  Deux élèves qui ne sont pas dans la même classe, mais qui ont les mêmes capacités ne seront pas nécessairement évalués de la même façon. 

 

#3 Évitez de récompenser les bonnes notes

Récompensez plutôt les efforts!  Voyez avec l’enseignant de votre enfant si la note qu’il a reçue est vraiment le portrait de ses capacités.  Est-ce que votre enfant a donné le meilleur de lui-même pour obtenir cette note ou a-t-il donné le minimum?  La note ne définit pas qui est votre enfant, mais les efforts qu’ils met pour atteindre cette note font de lui une personne travaillante, persévérante ou bien une personne qui se contente de peu.  En récompensant une bonne note qui a été obtenue sans efforts, en ne donnant que ce qui était attendu, mais pas plus, vous encouragez la paresse. 

#4 Fixez des objectifs pour le deuxième bulletin

La deuxième étape se termine habituellement autour de la semaine de relâche.  Lors de la rencontre avec l’enseignant, établissez des objectifs réalisables pour le deuxième bulletin.  L’objectif peut être de mettre plus d’efforts dans une certaine matière ou simplement de continuer le bon travail et de ne pas baisser les bras. 

Article rédigé par Janie Larivière

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur
Instagram