Est OÙ ma fille?

Ce midi-là, mes deux enfants sont retournés à l’école à pied, sans moi, comme d’habitude. Ils ne sont cependant pas partis tout à fait en même temps, mais ce n’était pas inquiétant. Ça arrive. De ma grande fenêtre, je les ai regardés descendre la rue l’un après l’autre, jusqu’à ne plus les voir, ni l’un ni l’autre. Puis, je suis retournée vaquer à mes occupations, lire, dîner à mon tour et prendre soin de leurs deux petites sœurs.

enfant-absente-frousse-peur-histoire-vécue-école-inquiétude-accident-enlèvement

 

J’ai fini de dîner, les filles jouaient tranquilles dans le salon. Je devais être en train de ramasser la table quand le téléphone a sonné.

 

-Bonjour! Je suis la secrétaire de l’école, c’est pour motiver l’absence de C….

 

C’est là que mes jambes ont ramolli.

 

-Hein? C…?

-Oh, attendez…

-Mais c’est parce qu’elle n’est pas absente!

 

Elle avait compris à ma réaction que ma fille n’était pas SENSÉE être absente. Je crois qu’elle savait exactement à quoi je pensais à ce moment même… Elle m’a dit qu’elle allait vérifier directement auprès de l’enseignante et me rappellerait.

 

Elle est OÙ? Un accident? Pire…. Un enlèvement?

 

Cette perspective m’a virée à l’envers… Ça faisait près d’une heure qu’elle était repartie pour l’école, si un tout croche l’avait enlevée, elle pouvait être rendue loin!

 

Je me suis mise à tourner en rond, le téléphone à la main. Incapable de réfléchir. J’avais deux petites autour de moi, qui se sont mises à me réclamer. Et moi je me demandais si je les habillais pour courir sur le chemin de l’école, voir si je ne trouvais pas ma fille…La perspective de la trouver dans un fossé était difficile, de la penser seule dans un fossé était bien plus insupportable.

 

En même temps, je devais attendre le retour de la secrétaire…

 

Mais comment pouvait-on signaler l’absence d’une élève présente?

 

Ça ne faisait aucun sens…

 

J’avais de la misère à respirer quand le téléphone a sonné à nouveau. Au bout du fil, la secrétaire, à bout de souffle :

 

-Désolée, j’ai dû courir dehors pour parler à son prof… elle est bien là!

 

J’ai recommencé à respirer…

 

-Ça arrive parfois quand l’enfant arrive en retard, mais ne passe pas me voir au secrétariat! Les profs […]

 

Ma fille était ok. C’était l’essentiel.

 

Que j’ai eu PEUR!

 

Texte et photo par Catherine Galarneau

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram