C’est mon rêve, pas le tien

Étant plus jeune, du haut de mes 9 ans, mon rêve était d’être animatrice à MusiquePlus. Je voyais les animatrices parler et être toutes belles (!) devant l’écran, interviewer des artistes super populaires ! Et maintenant, malgré mes études et mes pseudo possibilités de travailler dans ce domaine, et bien ce rêve est resté un rêve ! Et j’ai commencé à travailler dans un tout autre domaine.

Et voilà maintenant que j’ai une petite puce en or de 5 ans qui adore faire le clown, prendre la pose et tout simplement imiter le monde de l’écran. Et malgré son âge, elle me dit souvent qu’elle aimerait être une comédienne ! Il est certain que quand, c’est ton enfant, tu trouves toujours que c’est la plus belle et tu crois en ses multiples talents ! Et souvent, le monde nous parle de sa binette et de l’énergie qu’elle dégage. Et je crois, qu’elle possède le potentiel pour faire de la télé ou prendre la pose. C’est pourquoi j’ai décidé de poser sa candidature dans certaines agences de castings et mannequinats. Et c’est lors d’une réponse positive et demande d’audition que tout s’est déclenché dans ma tête..

Après avoir sauté dans les airs, crié à plein poumon, j’étais comme trop excitée ! Et après 2 secondes… Je me suis demandé si vraiment ma fille voulait faire cela. Je m’explique. En tant que parent, ça coûte du temps, de la disponibilité, de l’argent, MAIS le plus important c’est l’enfant qui doit prendre congé de la garderie ou de l’école, apprendre son texte, etc. Est-ce qu’elle veut rester une journée entière sur un plateau à faire de belles frimousses ou réciter des paroles au lieu de jouer comme une enfant de 5 ans ? Et pendant la journée d’audition, c’est notre sortie organisée à la cabane à sucre. Est-ce que j’ai envie de faire manquer une belle journée avec ses amis, à se sucrer le bec et à faire pleins de belles activités pour aller s’enfermer dans un local pendant deux heures ?

C’est tout ce questionnement qui ma fait dire un gros stop dans ma tête et que finalement, j’ai compris qu’au départ, c’est mon rêve de faire de la télé et non celui de ma fille. Elle est trop jeune pour comprendre tout ce que ça implique. Je sais que plusieurs parents auraient sauté sur l’occasion, mais moi j’aime mieux laisser tomber. Quand elle sera plus vieille, elle pourra prendre la décision elle-même. Pour le moment, j’aime mieux la voir jouer en faisant ses mimiques les plus folles et écouter MusiquePlus en trame de fond.

Article rédigé par Véronique Goupil