Camp de vacances – suivi

Plusieurs m’ont parlé de notre choix d’envoyer nos enfants dans un camp de vacances pendant une semaine cet été. D’ailleurs, je vous ai expliqué le pourquoi de notre décision.

Maintenant que la semaine est passée, j’ai pensé vous offrir un petit compte-rendu… du point de vue des parents ET des enfants.


Les parents

En toute honnêteté, je pense que ça a été beaucoup plus difficile pour nous que pour les enfants. Lorsque je les ai laissés, bizarrement, je me sentais bien. Pas bien dans le sens – yahooo! ils sont partis, mais bien dans le sens que je savais qu’ils allaient être ok.

Le silence, le calme dans la maison m’ont paru longs et bizarres, surtout vers la fin de la semaine. J’avais bien hâte de les retrouver.

Quand j’ai vu l’immense sourire sur chacun des visages, je savais que nous avions pris la bonne décision, même si je m’étais beaucoup ennuyée.

Ça a été une semaine riche en apprentissages et découvertes de toutes sortes pour les enfants. Je crois sincèrement que tous les enfants devraient vivre l'expérience camp de vacances au moins une fois dans leur jeunesse. Oui, ce sont des sous, mais les bienfaits et acquis sont vraiment énormes. 

Emma nous raconte sa semaine

Pour ma part, je suis allée passer une semaine au Camp de base. Dans ce camp, il y a deux options possibles, soit le cinéma et le théâtre. Le groupe de théâtre devait monter une pièce de théâtre à présenter aux parents à la fin de la semaine. Le groupe de cinéma tournerait un film qui sera aussi présenté aux parents à la fin de la semaine. Cette année, le camp s’est déroulé à l’hôtel BEATNIK, à Bromont. C’est vraiment un super endroit avec beaucoup d’espace, il y a même une piscine chauffée et un lac.

J’ai choisi l’option théâtre. Durant cette semaine, nous avons fait plusieurs choses comme monter une pièce de théâtre. Nous avons aussi pu être devant les caméras et faire de la figuration avec les jeunes de l’option cinéma.

Pour vous donner une idée, voici une journée typique du camp. Pour le théâtre, nous devions être prêts pour commencer la journée à neuf heures, donc s’être habillés et avoir déjeuné. Nous pouvions aller déjeuner à l’heure que nous voulions, mais il fallait être prêts et prêtes à neuf heures. Notre matinée se déroulait avec notre animatrice de théâtre et quelques monitrices qui nous aidaient. Ensuite, pour le diner, tout le monde mangeait ensemble (théâtre et cinéma) et nous pouvions aller jouer dehors et nous baigner, entre autres. En après-midi, les préparations se poursuivaient et à cinq heures, nous avions une heure de libre avant le souper. Durant cette heure, nous pouvions aller nous baigner dans la piscine, apprendre nos textes, jouer à des jeux, etc. Au souper, tout le monde mangeait ensemble et il y avait des activités comme des guerres de ballounes d’eau, des jeux d’équipe, etc. Et bien sûr, il y avait un feu de camp avec des guimauves en soirée.

J’ai vraiment adoré ma semaine au camp de base. J’ai aimé le fait que tout le monde soit proche; j’avais autant d’amis dans mon groupe de théâtre que dans le groupe de cinéma. De plus, j’ai vraiment aimé l’endroit qui était assez grand pour tout le monde et qui était très beau. Notre présentation de la pièce de théâtre se faisait dans une grange qui appartenait à l’hôtel, c’était vraiment magique.

Bref, j’ai passé une superbe semaine au camp de base et je compte y retourner l’été prochain!

Philippe raconte sa semaine

Mon camp se déroulait à Bromont. C’était un camp de vélo de montagne et de BMX. Une journée se déroulait comme ceci : les garçons allaient en BMX le matin et les filles allaient dans une montagne quelconque pour aller pratiquer des techniques. Après, on allait manger à une place où il y avait beaucoup de tables de pique-nique. Il avait des personnes aussi qui couchaient au camp (donc moi) et des personnes qui venaient simplement pour le camp de jour. Au camp d’hébergement, nous étions 9 jeunes et un traiteur nous préparait la nourriture. C’était excellent. Tous les repas étaient délicieux. Après le diner, nous faisions un grand jeu comme tag zombie dans la forêt en arrière de l’établissement suivi d’un après-midi où les gars et les filles interchangeaient d’activités. La journée se terminait à 16 h

Au camp de vacances, les personnes avaient du temps libre jusqu’au souper. Vers 17 h 30, on préparait le souper ensemble en en soirée, on s’amusait en gang (faire du vélo, aller à la crèmerie ou jouer à des jeux de société, etc.).

Ce que j’aimais dans ce camp était qu’on apprenait tout en ayant beaucoup de plaisir. Peut-être que j’y retournerai parce que c’était agréable. L’activité que j’ai le plus aimée fut le vélo dans le vélodrome. C’était une activité spéciale pour les jeunes en hébergement.

Bref, un bon camp pour les jeunes qui adorent le vélo comme moi.

Parents heureux, enfants heureux

Chez nous, l’expérience camp de vacances a été un succès. Je crois fermement qu’un camp qui répond directement aux goûts de l’enfant y est pour beaucoup. Emma et Philippe ont chacun eu beaucoup de plaisir, car ils étaient entourés de jeunes ayant une même passion en commun. À mon avis, c’est primordial dans le choix d’un camp de vacances.

Camp 100 % Vélo et Camp de base… deux camps testés et approuvés par mes deux jeunes!

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter
Suivez-moi sur Instagram