Témoignage : rencontrer quelqu'un

Je suis une maman. J’ai deux jeunes enfants « différents » (dyspraxie, TDAH, anxiété et troubles sensoriels pour un, un peu moins pour l’autre). Et je suis célibataire. 

Dernièrement, j’ai décidé de tenter de mettre fin à mon célibat, pour la millième fois depuis 2 ans et demi. Étant rendue à la mi-trentaine, et maman-à-temps-partiel de surcroît, je ne fréquente plus les boîtes de nuit, endroits de prédilections, semble-t-il pour rencontrer des Monsieurs. Me reste donc le réseau social (amis, travail et famille), les rencontres fortuites dans un café ou à l’épicerie, et les sites de rencontre en ligne...

rencontrer quelqu'un

Ayant relativement épuisé mon petit réseau social immédiat, j’ai décidé de tenter l’aventure du « World Wide Web ». Et j’ai rencontré un mur auquel je n’avais pas pensé, et qui m’a fait me questionner !    

Est-ce que je dois parler des différences de mes enfants dès le départ, ou attendre d’avoir créé des liens avec le Monsieur avant de lui énoncer toutes les surprises que recèle ma vie de famille ?

Ambivalente quant à la position à prendre, j’ai fait un petit sondage maison, et les avis reçus divergent. 

Il y a le clan du « Ne pas en parler dès le début, parce que ça fait peur, et que c’est de toi dont la personne doit s’éprendre, pas de tes enfants… », qui prône la création de liens solides avec le « nouveau », en déballant miette par miette les renseignements sur les enfants, tout en demeurant très vague sur la question, jusqu’à la rencontre ultime avec eux (de qui il va idéalement tomber amoureux, parce qu’après tout, il est déjà amoureux de la mère !).

Et il y a le clan du « mettre les cartes sur table au départ, parce que, sinon, c’est faire des cachettes ! »  Qui dit que si je ne dis rien, que je m’attache à Monsieur et que, finalement,, il n’accepte pas les différences, ou encore pire, juge mes actions/décisions/façon de faire, c’est pas génial, on doit recommencer au début, avec une peine d’amour en prime ! Mieux vaut donc s’assurer en partant que Monsieur sait de quoi il en retourne, et s’il persiste à vouloir courtiser maman, c’est bon signe !

Après plusieurs jours de questionnement, j’en suis venue à la conclusion que j’étais personnellement de la deuxième catégorie, celle qui déballe tout au départ, avant de savoir de quelle couleur sont les chaussettes de Monsieur. Pourquoi ? Parce qu’à l’image de la majorité d’entre vous qui lisez, mes enfants, ils sont la plus grande partie de ma vie ! Et que, de ne pas parler d’eux, c’est ne pas parler de 85 % de ce que je suis, en fait ! Mais ça, c’est mon point de vue personnel. 

Et ça donne de bons résultats ?

Sais pas… seul le temps le dira ! Vous, les mamans célibataires, que faites-vous ? On parle des enfants au départ ou non ?

Article rédigé par Annie Goudreau
https://www.facebook.com/annie.goudreau.78