Mon kit de survie quand je suis enrhumée

Je vais toucher du bois. Ou faire une prière. Ou peut-être les deux car côté virus, je m’en sors pas pire. Habituellement, j’ai un bon rhume annuellement et quand ce dernier vient frapper à ma porte, je suis prête. Je ne suis pas du type médicaments mais au fil des ans, j’ai trouvé ce qui m’aide à mieux fonctionner pendant la journée.

Crédit photo : Jaime Damak

Crédit photo : Jaime Damak

Voici mon kit de survie et quelques trucs pour me remettre sur le piton :

  • Beaucoup d’eau chaude avec du citron et des tisanes. Paraît-il que les breuvages chauds sont excellents pour tuer les bibittes dans la gorge.
     
  • Beaucoup d’eau pour rester hydraté, évacuer les microbes et aider à diminuer le mucus.
     
  • Des papiers mouchoirs. Ils doivent être « 3 épaisseurs » pour mon petit nez fragile.
     
  • Du DayQuil COMPLETE, ça m’aide à contrer les symptômes du rhume tels la toux, la congestion nasale et bronchique, les maux de tête et de gorge. De plus, ça me permet d’être fonctionnelle pendant la journée. Je préfère de loin prendre un sirop qui fera tout ce dont j’ai besoin. Pour ceux qui cherchent à soulager les symptômes pendant la nuit, il existe aussi la version NyQuil COMPLETE* qui soulage le nez qui coule, la congestion nasale, toux et maux de tête pour vous aider à passer une bonne nuit de sommeil. Yé !

  • Mon petit livre de gratitude… car j’essaie de me rappeler que même malade, il y a du positif quelque part.
     
  • Mes bas de laine et ma doudou car je suis déjà de nature frileuse alors enrhumée, je le suis encore plus.

Trois choses non négociables 

Ce qui suit n’est pas facile à faire mais à mon avis, c’est primordial si nous voulons reprendre du mieux rapidement.

1. Plus de repos! Faire une sieste dans la journée et se coucher tôt le soir. C’est ici où nous devons faire preuve de lâcher prise, demander de l’aide et/ou revoir l’horaire et remettre certains trucs. SANS CULPABILITÉ.

2. Écouter au moins un film de filles ou émission sur Netflix. Tant qu’à feeler tout croche, aussi bien en profiter pour se faire un peu de bien et décrocher un peu. Ce que je fais pour enlever un peu culpabilité d’écouter un film en pleine journée de semaine, c’est de me mettre au défi de boire un litre d’eau durant le film afin de bien m’hydrater.

3. Prendre du recul et faire une mise au point. Quand on tombe malade, souvent c’est un signe de la vie que nous roulons trop vite, qu’on ne mange pas bien, qu’on a trop de stress, etc. Prendre le temps de faire le point est essentiel afin de sortir de ce cercle vicieux.

Comment survivez-vous aux rhumes et grippes ? Avez-vous un kit de survie ?

*Ce texte est présenté par Vicks. #Collabo #ad

*Pour vous assurer que ce produit est bon pour vous, toujours lire et suivre l'étiquette. Tenir hors de la portée des enfants.

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter