#FiniLesJugements : Nous avons de l’aide à la maison

Est-ce qu'il vous arrive d’omettre certaines informations de votre vie privée ? Probablement. Moi aussi. Je pense que c’est correct d’avoir un petit jardin secret. Toutefois, je constate qu’il m’arrive d’omettre des infos, non parce que c’est personnel mais plutôt parce que j’ai peur de la réaction d’autrui. Quand je fais ça, bien, je me trouve poche. Car dans le fond, on devrait se foutre de ce que les autres pensent de nos choix de vie, surtout si ces derniers n’ont aucun impact sur eux.

Donc aujourd’hui, je fais mon coming out.

Nous avons de l’aide à la maison. Chaque deux semaines, quelqu’un vient passer un après-midi à la maison pour me donner un coup de main avec l’entretien ménager et le lavage.

Un investissement qui me fait économiser en thérapie

Notre vie va vite. Je suis une femme, une maman, une épouse, une entrepreneure, un taxi, une amie, une infirmière, une cuisinière et j’en passe… Si je devais ajouter à ça le ménage TOUT LE TEMPS, je deviendrais folle. J’aurais besoin d’une thérapie. Or, ce choix, celui d'avoir de l’aide aux deux semaines, me permet de me libérer du temps pour faire autre chose. Avoir congé de ménage une semaine sur deux, disons que c'est bon pour le moral. Hahaha 

En même temps, quand j'ai le temps, j'aime frotter, ranger, nettoyer... je le sais. Je suis bizarre !

On coupe ailleurs pour se le permettre

Pour y arriver sans s’endetter, on a choisi de couper ailleurs. On consomme peu d’alcool, on dîne à la maison, on boit peu de café acheté en dehors de la maison… Ça nous permet d’avoir plus de « lousse » pour ce genre de choix.

Reconnaissante

D’avoir cette aide.

D’être capable d’assumer mes choix.

D’être en mesure de demander l’aide.

De créer petit à petit, dans cette communauté, un endroit où nous pouvons TOUT dire, sans jugement. Simplement se faire écouter.

#FiniLesJugements, un coming out à la fois !

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter