Mes 3 grands trucs pour aider ma fille à gérer son anxiété

Ma fille de 10 ans vit avec un trouble anxieux généralisé, avec le temps et l’expérience, nous avons développé quelques trucs pour l’aider à gérer ses crises d’anxiété et même à les prévenir.

 Crédit photo :  canstockphoto.com

Crédit photo : canstockphoto.com

Si vous croyez que votre enfant, ou vous-même, vivez avec un trouble anxieux, je vous recommande fortement de consulter un professionnel reconnu par l'Ordre des psychologues et/ou votre médecin en premier lieu.

D’ailleurs, ma fille en a rencontré deux depuis son entrée à l’école. Malheureusement, le premier n’a pas été d’une grand aide mais le second lui a donné de très bonnes pistes de solutions.

En plus des conseils du psychologue et de notre médecin, nous avons développé trois grands trucs qui aide ma fille (et moi) à gérer et même prévenir son anxiété. 

Les voici :

1. Les fleurs de Bach - Rescue

Avant un événement, ma fille prend quelques gouttes tel que recommandé. Ces petites gouttes font une grande différence pour elle au présent mais aussi au futur. Grâce aux fleurs de Bach, le cerveau reçoit un message de détente mais aussi un message positif une fois l’événement passé.  Plutôt que de recevoir comme message : un événement = stress intense, le cerveau reçoit le message : un événement = plaisir et réussite. À force de répéter ce message positif, le cerveau va comprendre qu’un événement = pas de stress et plaisir! Des études sérieuses fait par un psychiatre démontrent l'importance de reprogrammer le cerveau positivement.
 

2. La méditation et la respiration

La méditation permet de calmer l’esprit et de vivre dans le moment présent.  L’anxiété c’est vivre dans le futur.  Chaque petite méditation permet de faire pause sur les idées qui naviguent dans la tête de l’enfant et de reprendre le contrôle sur ses idées négatives. Pour débuter, je recommande cette méditation toute simple et toute douce : cliquez ici.
 

3. Parler avec les animaux

Ma fille adore les animaux, nous en avons à la maison simplement pour elle.  Les animaux la calment. En prendre soin est pour elle très important. Lorsqu’elle vit un stress intense, une peur ou une réaction non expliquée, elle flatte son chat, en prend soin et lui parle beaucoup.  Elle sait qu’il ne la jugera jamais et qu’elle peut tout lui dire. Avoir un animal à la maison a grandement aidé ma fille à mieux vivre son anxiété.


Deux petits conseils importants à retenir : 

1. Ne jamais minimiser une peur, une crainte ou de l'anxiété. Dire à l'enfant que nous le croyons dans son émotion, dans ce qu’il vit, l'amener à verbaliser ce qu'il ressent et lui faire savoir qu’il est compris. Il se sentira alors soutenu et ça lui permettra de trouver ses façons à lui de mieux vivre cela. 

2. Même si un enfant vit de l'anxiété face à quelque chose de nouveau, il doit en faire l'expérience mais seulement s'il est appuyé. Ex.: il va passer la nuit chez un ami et cela le rend anxieux, soyez disponible s'il a besoin, informez les parents de l'état de votre enfant. Informez aussi l'école ou le service de garde de son anxiété, ils sauront mieux comprendre les réactions de votre enfant. C'est impressionnant le soutien que j'ai eu de leur part et que j'ai encore. 

Je ne suis pas une professionnelle des troubles anxieux, donc ici ce sont des expériences personnelles, mon vécu, mais cela fait ses preuves auprès de moi et ma fille ! 

Article rédigé par Hélène Boissonneault
Semeursdebonheur.com
Educatrucs.com