Pour le bonheur de nos 21 ans et plus

Depuis toujours, les mauvaises nouvelles ont meilleure presse que les bonnes. Trop souvent, elles sont omniprésentes et prennent toute la place dans nos télévisions, dans nos radios et dans les réseaux sociaux. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une bonne nouvelle. Une excellente nouvelle même ! Celle qui fait que nos cœurs et nos têtes sont remplis de joie à l’idée que bientôt, la vie de bien des familles va changer. C’est LA nouvelle qui ravit mon cœur de maman d’un enfant différent.

 Crédit photo : Site Web  La Fondation Véro & Louis .

Crédit photo : Site Web La Fondation Véro & Louis.

Un des couples les plus charmants du show-business québécois, Véronique Cloutier et Louis Morissette, a annoncé aujourd’hui la mise sur pied d’une nouvelle fondation : La Fondation Véro & Louis. Qu’est-ce que cette fondation a de particulier ? Elle soutient une cause qui est particulièrement chère à mon cœur : l’autisme. Depuis plusieurs années, les parents d’enfants ayant un TSA (trouble du spectre autistique) disent haut et fort qu’ils sont inquiets pour l’avenir de leur enfant. Pourquoi ? Nombre de parents sont inquiets pour leur enfant, peu importe qu’ils aient un diagnostic ou non. C’est vrai, mais là où le bât blesse, c’est lorsque ces enfants ayant un TSA, devenus adultes, ne sont plus en mesure de subvenir seuls à leurs besoins.

Saviez-vous qu’après avoir atteint l’âge « vénérable » de 21 ans, ces jeunes adultes n’ont plus de service ? Ils sont parfois laissés à eux-mêmes tout simplement. Entendons-nous, ce ne sont pas tous les adultes TSA qui sont dans cette situation. Personnellement, mon fils ayant un diagnostic TSA (Asperger), pourra avoir son appartement, avoir un travail, une famille même.

Mais si je pense à un couple d’amis qui ont une cocotte de 9 ans (ayant un TSA), qui est toujours aux couches, qui ne parle pas (on dit non-verbal), qui communique difficilement avec les autres et qui peut se désorganiser facilement, c’est un autre monde en soi. Ils ne peuvent et ne pourront jamais laisser leur fille seule. JAMAIS.

Quelle charge pour eux et pour les deux autres filles de la famille  ! L’été passé, nous avons eu une conversation à cœur ouvert mon amie et moi. Qui s’occupera de leur cocotte lorsqu’ils ne seront plus en mesure de le faire ? Qui la prendra en charge ? Où habitera-t-elle ? Est-ce qu’elle sera autant aimée, choyée qu’elle l’est actuellement ? Est-ce que quelqu’un s’assurera qu’elle ne sera pas victime d’abus ? Qui va s’assurer qu’on la respectera en tout temps ? Etc. Je comprends mes amis d’être inquiets pour l’avenir de leur cocotte, je le serais à moins…

Qu’arrive-t-il avec les parents qui ne sont plus en mesure de garder les adultes ayant un TSA à la maison ? Trop souvent, ces parents sont démunis, débordés et épuisés. Ils ont besoin de répit. Ils ont besoin de souffler un peu. Malheureusement, il n’existe aucune maison pour les adultes TSA. Oui, il existe des centres ou des maisons d’accueil pour offrir quelques jours de répit à la famille, mais il n’y a rien pour le long terme. L’annonce de Véro et Louis vient mettre un baume sur les plaies, parfois vives, des parents au bout du rouleau. La fondation a pour objectif principal de construire une maison pour les adultes ayant un TSA. Dans un monde idéal, et dans un avenir rapproché, il y aura plusieurs maisons pour les adultes autistes. Vraiment, c’est un cadeau venu du ciel pour les parents inquiets de l’avenir de leur enfant.

La marraine de la fondation est Guylaine Guay. S’il y a une femme qui peut comprendre la portée de cette nouvelle, c’est bien elle. Maman de deux garçons autistes (un verbal et un non-verbal), elle est à même de constater que le manque de ressources peut être « handicapant » pour une famille. Vraiment, on ne pouvait rêver mieux comme marraine.

Je pourrais continuer pendant des heures à discuter du sujet, car j’ai la cause de l’autisme tatouée dans le cœur. Je suis particulièrement touchée par la bonté et l’empathie de ce couple vedette.

 Crédit photo : ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Crédit photo : ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Longue vie à la Fondation Véro & Louis !

Pour revoir l’annonce officielle, c’est par ici.
Pour avoir plus d’information sur la La fondation Véro & Louis
Pour savoir qui est Guylaine Guay ? C’est ici.

Article rédigé par Carolyne Soulard
@SoulardCarolyne