La dégringolade du désir sexuel, une fois maman!

Avant l’arrivée de vos enfants dans votre vie, aviez-vous une libido dites « normale », c’est-à-dire que ça vous tentait d’avoir du sexe et profitiez pleinement de ces moments dans les bras de votre conjoint? Une fois maman, nous observons une baisse du désir sexuel chez bien des femmes. Dans les premiers mois, même si nous aurions envie de sexe, le corps ne suit pas toujours puisqu’il faut laisser le temps à nos organes de guérir et en plus, nous ajoutons à cela, la fatigue due aux courtes nuits, les tâches à faire, l’adaptation à notre rôle de mère, etc. Après plusieurs mois dans notre nouveau rôle de mère, nous nous attendons à revoir notre désir sexuel se pointer le bout du nez. D’ailleurs, monsieur rêve sûrement de ce jour! Mais, que faire si le désir ne revient pas?

 Pourquoi cette panne de désir?

De nombreuses mères me consultent soient via des consultations en ligne par skype ou  consultations en clinique car elles ne se reconnaissent plus. Auparavant, elles prenaient les devants au lit ou ne se faisait pas prier pour le sexe mais maintenant, leur conjoint doit quasiment les supplier d’avoir des relations sexuelles ensemble. Elles inventent parfois de nombreuses raisons, ce qui repousse à chaque fois les moments intimes. À la longue, ça devient une source de conflit car bien que l’homme aime bien obtenir du plaisir au lit, il recherche aussi l’affection, les caresses et les rapprochements procurés par la sexualité à deux. Mais là, il n’a rien de tout ça!

« Non, il n’y a rien à faire, ça ne me tente pas », me répondent ces femmes qui se confient à moi. Plusieurs facteurs expliquent ce désintérêt pour la sexualité. Parmi ceux-ci, nous retrouvons la fatigue, la routine au lit, l’absence d’orgasmes lors des relations sexuelles, les soucis et préoccupations par rapport à l’enfant et notre rôle de mère, la difficulté de se voir comme une amante plutôt qu’une mère, la non-acceptation des nouvelles courbes laissées par la grossesse, le manque de désir du conjoint envers elle puisqu’il a lui aussi de la misère à la voir autrement que comme une maman, l’absence de sorties de couple pour se rapprocher et se séduire, le fait que la mère a toujours peur que l’enfant se réveille pendant leurs ébats sexuels, etc. Puisque c’est du cas par cas, nous pouvons en ajouter une longue liste lorsque je discute avec ces mamans en panne de désir. Vous reconnaissez-vous?

Que faire pour raviver la flamme?

Pour commencer, il faut discuter ensemble et trouver des moyens à deux pour remédier à la situation. Vous ne faites plus de sorties ensemble et discutez seulement des choses drôles que bébé a fait dans la journée? Il se peut effectivement que le désir envers l’autre ne soit pas au rendez-vous car vous n’avez pas la tête au sexe! Mais, si vous sortez un soir au resto ou au cinéma, que vous prenez le temps de vous mettre une belle tenue qui vous rend bien dans votre peau et que vous passez du temps pour jaser, il se peut qu’une fois revenue à la maison, vous ailliez plus envie de vous coller contre votre conjoint. Je vous entends déjà dire ceci : « Sortir? Je ne veux pas laisser ma fille de 11 mois à n’importe qui! ». Effectivement, ce n’est pas facile de trouver une gardienne et de se séparer de l’enfant pour quelques heures. Mais, il y a sûrement un membre de votre famille ou des amis qui se feront un plaisir de garder votre enfant. Pourquoi ne pas faire un échange de service. Une fois, la personne garde chez vous et l’autre fois, c’est à votre tour, de manière à vous permettre à vous mais aussi à un autre couple, de sortir. Quand nous devenons parents, nous avons tendance à consacrer tout notre temps à l’enfant, mais un couple heureux, qui se démontre de l’affection et de l’amour au quotidien est aussi très bénéfique pour le développement de l’enfant.

Aussi, s’il y a des conflits non réglés dans votre couple, des sujets de discussion que vous remettez toujours au lendemain, des choses que vous aimeriez changer dans votre vie actuelle, des traits de caractère de votre conjoint qui vous tombe sur les nerfs, etc., dites-les à votre conjoint. Ce n’est pas en ruminant que votre désir sexuel reviendra. Vous n’aimez pas son approche pour vous séduire? Parlez-lui-en! Qu’est-ce qui vous attirait chez votre conjoint avant? Est-ce que cela vous attire toujours? Y a-t-il des traits de sa personnalité qui ont changé et dont vous vous ennuyez? Dites-lui!

S’ajuster à la réalité de parents

Avant d’être parents, il y avait sûrement de la spontanéité sexuelle dans la maisonnée et ce n’était pas nécessaire d’inscrire le sexe à l’horaire, mais aujourd’hui, il faut que vous appreniez à donner du temps à votre couple pour qu’il puisse continuer à s’épanouir sexuellement. Il n’est pas nécessaire de toujours avoir une heure devant soit pour de la sexualité. S’embrasser dans le divan, se caresser devant un film, avoir une p’tite vite sous la douche avant de se coucher, s’écrire des mots doux, offrir de petites attentions à l’autre, c’est aussi ça qui aide le couple à vivre heureux ensemble!

Article rédigé par Sophie Brousseau, B.A. sexologue
http://sophiebrousseau.com/
Suivez Sophie sur Twitter: @SophieBrousseau