Passage du primaire au secondaire

Métier étudiant

Le sujet chaud est sans contredit la rentrée scolaire.  Dans les médias, on explore de long en large les diverses listes de matériel et l’état des écoles est scruté à la loupe.  Du côté des secrétaires et des directions, ça bourdonne sans cesse…  Pour nos jeunes, surtout ceux qui s’apprêtent à franchir pour la première fois, les escaliers des écoles publiques ou privées, c’est l’excitation totale ! Afin de bien réussir la transition primaire/secondaire, le parent joue un rôle primordial.  Les études récentes démontrent que le soutien et les encouragements des parents aident grandement à la persévérance scolaire chez nos jeunes.  Pour bien accompagner votre enfant, préparer-le comme si vous obteniez un emploi dans une nouvelle compagnie.

En route vers l'école secondaire...

  • Explorez le contrat ! (Voici les principaux changements.)

L’horaire sera certainement différent. La plupart des écoles débutent autour de 9h et terminent vers 16h.  Les plus grands changements seront certainement la durée des périodes et le nombre de cours.  Votre enfant devra aussi s’adapter à la quantité d’enseignants, d’intervenants et d’élèves.  À partir de maintenant, il changera de local pour tous ses cours et devra utiliser un agenda pour gérer son temps.    Il devra organiser son casier (et le barrer !) ainsi qu’apprendre un nouveau code de vie.  Il découvrira les récréations libres et il parcourra une nouvelle route pour se rendre à la polyvalente. 

  • Être prêt

Lors de la rentrée administrative (que vous ne manquerez pas !), posez des questions aux membres du personnel présents (vous pouvez aussi demander pour jeter un coup d’œil sur un horaire-type, il sera plus facile pour votre jeune de le comprendre une fois seul) et osez visiter l’école avec votre jeune.  Promenez-vous dans les différents corridors et étages et repérez, avec lui, les locaux principaux comme la cafétéria, la bibliothèque, la place publique, les casiers, le secrétariat… Ainsi, la journée de la rentrée votre enfant sera plus confiant dans ses déplacements.  S’il a besoin d’un uniforme (à mon école, le chandail est obligatoire), assurez-vous de ne pas rater les essayages et qu’il le porte le grand jour venu.  Laissez-le choisir ses vêtements, ce sera une bonne façon pour lui d’être en confiance.   Vous pouvez aussi visiter le site internet de la future école et les médias sociaux s’y rattachant.  C’est une bonne source d’informations et une bonne façon de se familiariser avec le milieu.  Si vous avez reçu une liste de matériel, faites les achats nécessaires (certaines magasins ont les achats en ligne.  Merveilleux  pour éviter les foules et la folie!!) ou attendez les précisions des premiers jours, mais votre jeune devrait tout avoir en sa possession au retour du congé de la Fête du Travail.  N’oubliez pas d’acheter un cadenas que votre adolescent saura déverrouiller facilement.  C’est essentiel dès la première journée en classe.  Voyez, avec lui, le transport pour se rendre à sa nouvelle école.  Jasez trajet, durée et comment il désire se rendre la première journée.   

Finalement, un retour aux saines habitudes de vie est de mise pendant la semaine de retour en classe, elles faciliteront grandement la transition…

  • Rôle du parent

Tel que vous l’avez lu dans l’introduction, votre rôle est un facteur de réussite chez les adolescents lors de leur passage primaire/secondaire.  Vos jeunes devront faire des apprentissages non seulement scolaires, mais aussi des habiletés de vie qu’il reproduira lors de situations similaires futures.  Vous devrez le guider dans diverses sphères tels que :

  1. Respect de l’autorité et des échéances,
  2. Développement de l’hygiène
  3. Acquisition de l’autonomie

Je vous invite à lire les différents livres de Marie-Claude Béliveau aux Éditions Ste-Justine qui expliquent bien ces aspects.  Ses bouquins sont très complets et apportent de bons conseils.

Afin de faciliter cette transition, vous devez lui offrir du soutien et de l’encouragement.   En guise de soutien, la semaine précédant le retour en classe, invite-le à se fixer des objectifs à court (étape), moyen (année) et long (futur) terme pour son parcours scolaire.  Ayez un discours positif envers l’école et aidez-le à choisir une ou des activités parascolaires.  Il n’est pas rare que des jeunes persévèrent grâce entre autres au football ou au théâtre.  Procurez-lui un espace donné pour faire ses devoirs et évitez de l’isoler dans sa chambre avec ordi, tv et téléphone.  En l’ayant près de vous, vous pourrez travailler avec lui des stratégies de gestion de l’agenda.  Établir un horaire et le respecter lui serviront toute sa vie.  Transmettez-lui vos compétences de gestionnaire de famille !!  Pour l’encourager, munissez-vous d’arguments en vous informant sur le système scolaire, les bulletins, les différents programmes et autres bidules reliés.  Dans les moments difficiles, vous trouverez facilement les mots ou de meilleures avenues pour un parcours personnalisé.  Prenez le temps de faire une p’tite jasette au retour de sa journée, de sa semaine, de son mois, de son étape…  Tenez-vous au courant de son adaptation et surveillez les signes plus inquiétants.  Laissez-leur une période de transition et pour vous rassurer, contactez son enseignant pour bavarder de vos impressions.   

  • Ressources

Livres

Les livres de Marie-Claude Béliveau (aux Éditions Ste-Justine) sont de bonnes sources d’informations.

Côté web

Un super guide

Pour un bon répertoire de sites à consulter

Une ressource pour le monde secondaire :

Guide de survie

Ordre des psychologues offre un dépliant sur le thème

L’émission Découverte présente un épisode sur le Stress chez l’enfant et il y a un passage sur la transition primaire/secondaire à 2mins30 environ.

C’est durant ses études secondaires que votre enfant développera son métier d’étudiant, ce sont ces mêmes compétences qu’il utilisera pour sa future carrière.  Il est donc important, pour la première année, de bien les partir et de garder l’œil ouvert.  Gardez le canal ouvert et laissez-le prendre des décisions.  Assumez votre rôle de guide en les laissant décider dans un certain cadre rassurant.

Article rédigez par Marie-Eve Ross
Ancienne propriétaire d’un ciné-parc et enseignante en adaptation scolaire. 
Suivez-la sur Twitter: @linstitutrice