Êtes-vous de type punition ou plus de type conséquence ?

Lors de mes interventions en coaching parental, un des constats que je fais est que les parents (et intervenants) confondent très souvent les punitions et les conséquences.

Punition ou conséquence

Voici donc un petit résumé afin de démêler tout ça et vous permettre de comprendre comment vous intervenez avec vos enfants.

Une punition est une sanction sans lien avec l’action désapprouvée et qui à pour but de faire cesser cette action rapidement.  La punition est surtout de type émotionnel et non rationnel.

Les punitions montrent à l’enfant ce qui est mal mais en oubliant d’enseigner ce qui est bien.

Les punitions ne sont pas nécessairement données immédiatement après la mauvaise action. (Ex : pas de télé de la semaine après que l’enfant ait crié dans la maison le lundi matin)

Une conséquence  c’est une réaction conséquente et logique suite à une action désapprouvée dans le but de faire cesser cette action en montrant les conséquences reliées à cette action. La conséquence donnée par l’adulte devrait s’inspirer des conséquences naturelles.

Une conséquence naturelle arrive naturellement sans que personne n’ait à intervenir : Je ne mange pas, j’ai faim. Je ne bois pas, j’ai soif. Je cours dans la maison, je tombe et me fait mal (pas systématiquement mais ça peut arriver). Je lance ma nourriture, je n’ai plus de nourriture, etc.

De plus la conséquence doit être donnée le plus rapidement possible suite à l’action non désirée.

Voici 3 exemples pour mieux comprendre :

EX :

1- L’enfant lance sa nourriture par terre.

Punition : il est retiré de la table et doit aller dans sa chambre.

Conséquence : il doit ramasser la nourriture par terre et nettoyer le plancher qui est salit par la nourriture.

2- L’enfant tape un ami.

Punition : L’enfant est grondé, l’adulte lui parle fort et lui dit qu’il veut qu’il cesse ce comportement IMMÉDIATEMENT.

Conséquence : L’enfant doit s’excuser à l’autre enfant et/ou lui faire un câlin. L’adulte lui explique que le comportement n’est pas acceptable et que pour jouer avec les amis, il doit être gentil avec eux (on explique le comportement attendu).  Si l’autre enfant est blessé, celui qui a fait mal pourrait l’aider à mettre un pansement ou à nettoyer la plaie.

3-  L’enfant joue aux jeux vidéo en dehors des heures permises

Punition : L’enfant est privé de dessert pour la semaine, il n’a pas le droit de sortir, il se couche 1 heure plus tôt…

Conséquence : L’enfant perd le temps qu’il a joué lors de ses heures permises. Ex : il a joué 1 heure, il perd 1 heure du temps permis.  S’il n’arrive pas à se contrôler, il est possible d’enlever la console de jeux et la donner seulement lors du temps permis. 

Discutez avec vos enfants des conséquences, permettez leur de comprendre que leur actions (bonnes ou mauvaises) ont des conséquences et qu’ils ont le choix de leurs actions et ainsi le choix de vivre une conséquence agréable ou désagréable.

Article rédigé par Hélène Boissonneault / Educatrucs