Réserve faunique des Laurentides : la pêche en famille en toute simplicité

J’aurais également pu nommer mon article Réserve faunique des Laurentides : une beauté indescriptible. Car je suis revenue chez moi la tête remplie de belles images et la tête pleine de #SouvenirsNature.

S4.JPG

La route pour s’y rendre 

Étant donné que nous arrivions de l’Estrie, nous avons traversé Québec pour ensuite rouler sur la 175. C’était la première fois que je prenais ce chemin et il est tout à fait magnifique. J’ai même fermé mon ordinateur pour apprécier à 100 % la vue que nous avions devant nous. C’était majestueux, beau et déjà en auto, nous ressentions le calme et la zénitude que nous procurent nos séjours à la SÉPAQ.

Réserve faunique des Laurentides

SS.JPG

La réserve, qui est située entre les régions de Québec et du Saguenay-Lac-Saint-Jean est très grande. On y retrouve plus de 2000 lacs et 9 rivières répartis dans 25 secteurs d’hébergement. On peut y louer des chalets, tentes hékipia ou apporter notre tente/roulotte.

Côté activité, outre la pêche, on peut y faire de la randonnée, du canot/kayak et de l’observation d’ours noir. L’automne, ce territoire se transforme en paradis de la chasse, puis, en hiver, le Camp Mercier est un endroit bien-aimé des skieurs de fond et des raquetteurs.

Lac Pikauba

Nous avons séjourné au magnifique lac Pikauba. C’est un SUPER endroit pour les familles qui recherchent un séjour de pêche en toute tranquillité et simplicité. Tout d’abord, il y a seulement 13 km de gravelle à parcourir pour se rendre au lac et aux chalets, donc ça se fait très facilement.

De plus, nous pouvons directement pêcher sur le lac donc une fois rendu, nous pouvons garer la voiture pour la totalité du séjour. Bonheur!

Nous étions dans le chalet #6 qui pouvait facilement accommoder une grande famille ou deux petites. Nous étions 7 (3 adultes et 4 enfants) et nous avions suffisamment de place.

Le gros plus des chalets au lac Pikauba : l’intimité et le quai privé. C’était un de mes endroits préférés. J’ai commencé chaque journée, assise au bord de l’eau, à profiter du moment présent et apprécier la nature autour de moi.

Jasons pêche

Notre première prise !


Notre première prise !

Ce que nous avons aimé le plus de la pêche au lac Pikauba est le fait que nous pouvions directement pêcher sur ce dernier et qu’il y avait beaucoup de poissons. De plus, le bassin d’eau était immense alors on pouvait pêcher à différents endroits. Autre bonus : les enfants pouvaient pêcher directement sur le quai. Ils ont passé des heures (même en pyjamas le soir et le matin!!!!) à s’amuser ensemble.

Pour une famille qui aime la pêche… c’est vraiment un très bel endroit.

Nous avons aussi eu notre record de poissons : 33 en deux jours ! On s’améliore !!!

Truc pêche 101

En jasant avec les gardiens, ils nous ont donné une recette toute simple pour apprêter le poisson. Nous l’avons testé et, oui, c’est facile à faire et tout le monde a aimé.

On vous l’explique ici...

 

Nos coups de cœur

Des enfants

Les enfants qui pêchent sur le quai.


Les enfants qui pêchent sur le quai.

1.       La pêche sur le quai
2.      Le temps passé avec les cousins
3.      Le feu que nous avons fait à l’intérieur du chalet avec les guimauves

Des parents

Le calme du matin... bonheur.


Le calme du matin... bonheur.

1.       Notre chalet avec quai privé
2.      Les matins au bord de l’eau, chocolat chaud à la main à apprécier la nature
3.      Le visage des enfants lorsqu’ils pêchaient un poisson

Conseil d’ami

Lorsque vous partez en nature, ayez toujours sous la main une petite trousse de premiers soins et apportez également quelques médicaments. À la réserve faunique des Laurentides, début juillet est un temps où il y a BEAUCOUP de moustiques. J’étais donc très contente d’avoir du Bénadryl sous la main pour aider avec les démangeaisons.

En mode capuchon/casquette pour se protéger des bébittes !!!!


En mode capuchon/casquette pour se protéger des bébittes !!!!

Le gardien nous a expliqué qu’il y aurait moins de moustiques après le 20 juillet. Bon à savoir si vous prévoyez visiter la réserve.

Prochaine destination : en route pour un premier voyage en Gaspésie. Nous visiterons la réserve faunique des Chics-Chocs et celle à Port-Daniel. On a hâte de découvrir ce coin du Québec. Pour en apprendre plus sur la réserve faunique Mastigouche, cliquez ici.

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter

Nous étions les invités de la Sépaq. Merci à M. Jordan et Jonathan pour leur temps et précieux conseils. Comme toujours, les opinions exprimées sont 100 % les miennes et je les partage en toute honnêteté.