La fois où on m’a dit « tasse-toé » et que j'ai fait des réalisations

La fois où on m’a dit « tasse-toé », où j’ai laissé aller la corde et où j’ai constaté que j’étais devenue moumoune...

Moi je suis le parent qui accompagne, le plus souvent possible, durant les sorties scolaires de mes enfants. J’aime ça. J’ai l’impression d’aider et, en même temps, j’ai l’occasion d’observer mes enfants dans leur milieu scolaire. 

Le temps est venu pour laisser Poulette voler de ses propres ailes

Cette année, poulette allait aux glissades d’eau à Bromont. La même journée, Fiston se rendait à Montréal pour visiter le planétarium et le Biodôme. Papa a décidé d’accompagner Fiston, et. moi, je suis partie à Bromont rejoindre ma poulette. Arrivée au parc aquatique, ma fille est partie s’amuser avec ses amies. C’est la première fois qu’elle ne m’invitait pas avec elle. Je dois avouer que j’ai eu un petit pincement au cœur. La mère poule en moi a lâché prise et je l’ai laissée aller. Pour passer le temps, j’ai fait le tour du parc aquatique pour surveiller les élèves, ensuite je suis revenue aux tables, pour avoir l’œil sur les sacs à dos.

Lors du lunch, ma fille est venue dîner avec moi et ensuite elle est repartie avec ses amies. Par contre, à la fin de la journée, elle m’a demandé de revenir en voiture avec moi et non de prendre l’autobus avec ces amies. Comme quoi, tous les petits oiseaux qui quittent le nid reviennent de temps en temps. Petit soulagement. :-)

Je.Suis.Devenue.Moumoune

C’est aussi lors de cette sortie que j’ai réalisé que j’étais devenue moumoune. Cette journée-là, il faisait froid et j’étais incapable d’avoir le courage de faire une glissade. Et dire qu’il fut un temps où je me baignais à 66 F. Fini ce temps-là !!!!!

L’impolitesse de certains jeunes

Lorsque je me promenais un peu partout sur le site, à un moment donné, trois filles ont voulu couper un coin pour aller d’un point A à un point B. J’étais dans leur chemin et une des adolescentes m’a dit : « tasse-toé ». J’étais bouche bée. Ensuite, elle s’est repris : « excuse-moi ». Une chance qu’elle s’est reprise. Par cotre, ce petit moment m’a fait réaliser à quel point c’est important d’être ferme sur le langage à la maison. Malheureusement, j’ai entendu plusieurs sacres sortir de la bouche des jeunes du secondaire.

Avez-vous déjà été témoin de jeunes qui manquaient de respect envers d’autres ? Comment avez-vous réagi ? Avez-vous des règles à la maison ?

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter