Infections féminines : conseils et informations

Il m’arrive à l’occasion de me demander : « jusqu’où aller avec mes textes ? »  Est-ce trop personnel comme tranche de vie ? Est-ce trop délicat comme sujet ? Est-ce pertinent ? Chaque fois que je me pose ces questions, j’arrive à la même conclusion : si mon article va aider une personne, et que je suis à l’aise avec ce que je dis, je me dois de le faire.

Aujourd’hui, je veux aborder un sujet 100 % féminin, celui des infections vaginales/à levures. Pourquoi ? Dernièrement, j’ai appris des choses sur le sujet que je trouvais important de partager avec vous.

infection féminine

Saviez-vous que l’été est propice aux infections féminines ?

Personnellement, je n’en ai jamais eu (soupir de soulagement), mais je connais des femmes qui, à l’occasion, sont prises avec une infection et ce n’est pas très plaisant. Récemment, j’ai su que la saison estivale est un moment où ces dernières peuvent voir le jour plus facilement. J’ai appris que le vagin contient de « bonnes » bactéries, qui aident à maintenir un faible pH de façon naturelle. Cependant, la chaleur est un facteur important dans le développement des infections vaginales, car elle favorise la multiplication de « mauvaises » bactéries dans le vagin.

 Voici quelques conseils pour la saison estivale

–      Éviter les produits rafraîchissants parfumés : leur parfum peut irriter la peau et déséquilibrer le pH.
–      Étant donné la chaleur, parfois accablante, il est primordial de rester bien hydraté.
–      Éviter autant que possible les vêtements trop serrés. Place à des tenues qui laissent respirer (et qui permettent aux parties intimes de s’aérer).
–      Minimiser, autant que possible, le port d’un maillot mouillé.
–      Attention de ne pas prendre trop de douches : le vagin est conçu pour être « autonettoyant ». Les douches excessives peuvent venir irriter les parties personnelles.

Infection à levures ou vaginose bactérienne ?

Aujourd’hui, plusieurs femmes croyant avoir une infection à levures sont dans l’erreur. L’infection vaginale la plus courante est la vaginose bactérienne, qui doit être traitée à l’aide d’antibiotiques.

Ce n’est pas toujours évident de prendre un rendez-vous pour une consultation. Il y a dorénavant une nouvelle option, soit celle de vous procurer en pharmacie un test de dépistage d’infections vaginales. Il est accessible vente libre grâce au nouveau test VagiSenseMC. Le prix de vente se situe entre 16 $ et 18 $ pour deux tests par boîte. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site Web www.vagisense.ca aussi le site www.jepartagemasante.ca. 

La vie passant si rapidement, j’espère que ces informations vous seront utiles, advenant le cas que vous êtes prise avec une infection.

En avez-vous souvent ? Est-ce plus fréquent l’été ?

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter  


Cet article est commandité. Comme toujours, les opinions sont 100 % les miennes.