Est-ce que votre enfant frapperait une fille ?

Je voulais absolument vous parler d'une « étude sociale » qui a eu lieu en Italie, publié sur le site Fanpage.it. En visionnant la vidéo, la réaction des jeunes m'a émue. Ça m'a également amené à réfléchir sur la violence.

En résumé

Les garçons (âgé de 8 à 11 ans) dans le court métrage répondent à plusieurs questions : leurs noms, ce qu'ils aimeraient faire lorsqu'ils seront grands, pourquoi, etc. Ensuite, on leur présente une jeune fille et les questions se poursuivent. La dernière laisse les enfants perplexes et je vous dirais même un peu mal à l'aise. On leur demande de frapper une fille. 

Voyez le tout ici :

Leur réaction

Les garçons ne voulaient aucunement frapper la fille. Ils ont dit non à plusieurs reprises. Certains ont même émis des arguments expliquant leur refus. 

« C'est une fille, je ne peux pas frapper une fille. » 
« Je ne veux pas lui faire mal. »
« Jésus ne veut pas qu'on frappe d'autres. »
« Je suis contre la violence. »

N'est-ce pas des belles réponses ça ?

Frapper, c'est juste non

Que ce soit des filles, des garçons, des jeunes enfants, des adultes... frapper, à mon avis, c'est juste non. Il y a d'autres moyens pour s'exprimer. En tant que parent, nous avons un énorme rôle à jouer... tout comme les autres adultes dans la vie de nos enfants. Frapper, ce n'est pas une solution à un problème. La violence, dans mon livre à moi, c'est un gigantesque NON.

Une vidéo qui fait jaser

Déjà en trois jours, plus de 7 000 000 ont cliqué sur le lien pour la voir. Je crois que tout le monde devrait la visionner- même les enfants. 

L'avez-vous vu ?  Est-ce que votre enfant frapperait une fille ou un autre enfant ?

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter