L'angoisse de la rentrée

Dans une semaine, on va préparer les sacs de collation, d'école et choisir le linge pour la rentrée scolaire.  Déjà une autre année scolaire va débuter.

Je n'ai aucune vraie inquiétude pour ma fille.  J'espère seulement qu'elle aura une bonne relation avec son professeur et j'espère également qu'elle se retrouvera avec au moins une bonne amie dans sa classe. 

En ce qui concerne mon garçon, c'est un peu plus différent.  La rentrée à la maternelle fut un peu difficile pour lui.  Les deux premiers mois, il pleurait au son de la cloche d'école (en sa défense, c'est vrai que le son de la cloche est forte et désagréable).  Une fois les pieds dans l'école, il était correct puis il ressortait toujours avec le sourire au visage.  Mon fils n'aime pas beaucoup les moments de transition.  Cela dit, après deux mois, tout s'est placé et même les moments de transition (arrivée le matin, après le dîner, cours d'éducation physique) se passaient bien.  Il s'était habitué à la routine scolaire.

Par contre, après la relâche, ça s'est gâché un peu et il recommençait à vivre certaines insécurités.  À la fin de l'année, ce fut difficile encore une fois et les dernières semaines d'école, il a recommencé à pleurer à son arrivé le matin.  Quand il a dit "aurevoir" la dernière journée, il a pleuré jusqu'à la maison car ça lui faisait beaucoup de peine de saluer pour une dernière fois son professeur et ses grands de 6e année.

Hors un été vient de passer, mon fils a maturé mais il est toujours le même garçon sensible et émotif.  Il est excité pour la rentrée mais je vois dans ses yeux qu'il appréhende le changement, la nouveauté.  J'espère que tout se déroulera bien.  Je reste positive et je mets en pratique les conseils de la psychoéducatrice.

Avez-vous déjà vécu la même chose avec un de vos enfants?

Avez-vous des conseils ou trucs pour moi?

Je suis ouverte à toute suggestion/conseil! :-)

Merci pour votre écoute- ça m'a fait du bien vous en parler.

Comment