Voyage, vélo et vie de famille

Je mappelle Marie-Eve, je suis canadienne et je voyage à vélo en famille de lAlaska à lArgentine. Karl, mon conjoint, ma fait connaître ce moyen de voyager il y a presque 10 ans. Lors de mon séjour dun an et demi en France, nous avons profité de quelques mois avant notre retour au Québec pour minitier à ce genre de voyage. Nous avons fait le tour de lEspagne, du Portugal et quelques coups de pédale au Maroc. 4 887 km en quatre mois. Mes premiers kilomètres et premières montées avec un vélo chargé nont pas été de tout repos. Au fil des jours, mon équilibre sur le vélo et mon endurance samélioraient et je profitais de plus en plus des magnifiques paysages de la péninsule ibérique.

À notre retour au Québec, nous avons décidé de traverser les Amériques du nord au sud. Nous avons mis quelques points sur la carte que nous voulions voir (Banff, Yellowstone, Machu Picchu...), mais voulions nous laisser guider par nos rencontres et notre instinct.

Lorsque nous rencontrons des gens, je leur dis que tout est possible, suffit de le vouloir réellement et de cibler nos priorités pour y parvenir. 

Pour nous, nos priorités ont été déconomiser et de vivre simplement. Nous lavons fait durant 6 ans. Nous ne nous sommes pas privés, nous avons juste éliminé nos dépenses inutiles.

Notre deuxième priorité était de devenir parent. À notre âge, nous ne nous voyions pas attendre laprès-voyage pour former une famille et lidée de partager cette expérience de vie avec notre enfant nous a séduits.

Nous avions tout planifié. Nous donnerions naissance à un enfant en 2009 pour partir en 2011 vivre notre aventure. La vie en a décidé autrement. Kayla est née après quatre ans dessais, de doute, de désespoir... Plus les années avançaient, plus la date de départ reculait. Notre projet était sur la glace.

Lorsque notre puce est née, la date de départ a enfin été fixée. Si la famille de Karl connaissait notre projet depuis belle lurette (nous regardions latlas avec eux et ils prévoyaient les endroits sur notre parcours où venir nous rejoindre), mes parents nont pas sauté de joie. Ils ont pris un certain temps à accepter notre projet et à y croire. Cela na pas été facile pour eux ni pour moi. Javais limpression de les décevoir.

Voyager seul, en couple ou en famille, c’est trois concepts totalement différents. Nous voulions le faire en famille pour profiter de chaque moment avec notre enfant. Nous nous sommes vite rendu compte que de voyager avec un enfant nous ouvrait beaucoup de portes pour aller à la rencontre des familles, être témoins de leur réalité et de leurs façons de faire afin de, peut-être, nous en inspirer. 

Avant le départ, je me suis beaucoup questionnée à savoir si ce périple allait être enrichissant pour notre fille. Javais peur quelle sennuie assise quelques heures par jour dans sa remorque. Après neuf mois sur les routes et plus de 7 000 km, je nai plus de doute.  

Voyage en vélo

Kayla fait déjà de la randonnée sur courte distance et grimpe de plus en plus haut sur les rochers. Le fait dêtre en contact avec la nature accélère et favorise son développement moteur. Nos rencontres avec les habitants du coin et dautres voyageurs permettent la socialisation sans a priori avec des personnes de tout âge et de différentes cultures.  

Notre puce apprend à parler en voyage. Outre le français, sa langue maternelle, Kayla est en contact avec langlais depuis plusieurs mois et maintenant avec lespagnol. Ce bagage permettra une acquisition plus facile des langues étrangères par la suite.

Pourquoi le vélo ? Nous pouvons prendre le temps de sentir lodeur des fleurs ou des arbres après une averse. De plus, ce moyen de voyager facilite les rencontres. Les habitants du coin sont curieux. Parfois, ils nous invitent à dormir chez eux ou nous offrent de la nourriture. Ces rencontres sont le moteur de notre voyage.

Nous partageons notre voyage sur notre site internet et sur notre page Facebook

Nous avions un rêve et avons fait en sorte quil se réalise. Nous le vivons pleinement en ce moment 

Article rédigé par Marie-Eve Paiement