Laver, croquer et savourer

Depuis quelques années déjà, beaucoup de produits pour nettoyer les fruits et légumes sont offerts sur le marché. Pourtant, la plupart d’entre vous ont présentement dans sa cuisine tout ce qu’il lui faut pour bien nettoyer ses fruits et légumes.

Je vous parle aujourd’hui du bicarbonate de soude (communément nommé « la petite vache ») et du vinaigre blanc. Ces deux produits aident principalement à enlever la majeure partie des pesticides, des bactéries, des germes et des saletés qui se retrouvent à la surface des aliments. De plus, ils ne posent aucun danger pour la santé. On peut donc accomplir cette tâche avec nos enfants. Voici quelques trucs et astuces simples, écolos et économes qui vous donneront l’envie de stocker votre réfrigérateur de beaux et bons produits frais.

  Crédit photo : Marie-Hélène Bélisle


Crédit photo : Marie-Hélène Bélisle

BICARBONATE DE SOUDE

Le bicarbonate de soude est utilisé principalement pour laver les fruits et légumes que l’on frotte pour nettoyer et dont on veut garder la pelure. On conserve ainsi les fibres et les vitamines, un bonus ! On peut penser aux pommes, aux poires, aux pêches, aux abricots, aux carottes, aux pommes de terre, aux concombres, au céleri, aux courgettes et j’en passe. Le but est de créer une pâte en ajoutant un peu d’eau au bicarbonate de soude. Ensuite, on frotte soit avec les mains ou avec une brosse à légumes. Cette dernière nous donnera un nettoyage plus en profondeur sur les pelures un peu plus rugueuses. Une fois bien frotté, on rince sous l’eau fraîche du robinet.

Nul besoin de vider votre boîte de bicarbonate de soude. En fonction de la quantité de produits frais que vous voulez nettoyer, quelques cuillères à soupe suffisent amplement pour un gros bol de fruits. Je vous promets que vous n’aurez jamais mangé une pomme avec la pelure aussi douce et étincelante.

VINAIGRE BLANC

On l’utilise principalement pour les fruits et légumes que l’on fait tremper. On retrouve dans cette catégorie tous les légumes-feuilles (laitue, épinard, bok-choy, chou), les fines herbes fraîches, les petits fruits (fraises, framboises, bleuets, mûres), raisins, brocoli, chou-fleur, tomates, ainsi que plusieurs autres. Un bon truc pour se souvenir si cette méthode est celle que l’on doit employer : si on ne peut pas frotter sans abîmer, on doit alors faire tremper.

La recette est très simple. Dans un grand bol (ou un évier propre) on met environ trois parts d’eau pour une part de vinaigre blanc. Ensuite, on laisse tremper pour quelques minutes (4 à 5 suffisent généralement). Finalement, on fait un dernier rinçage à l’eau fraîche. Pour les plus sceptiques, ne vous inquiétez pas. Vos fruits et légumes ne goûteront pas le vinaigre.

La plupart des fruits et légumes peuvent être lavés d’avance et rangés au réfrigérateur pour être dégustés plus tard. Il y a par contre une exception concernant les petits fruits (fraises, framboises, bleuets, mûres). Étant donné qu’ils sont très fragiles, on prend soin de les laver seulement avant de les consommer.

Fruits

Finalement, pour tous les fruits et légumes dont on ne consomme pas la pelure (pensez à l’ananas, à tous les agrumes, à la courge Butternut, au navet et à la betterave), il est tout de même conseillé de les passer sous l’eau fraîche avant de les éplucher. Cela permettra un nettoyage en surface afin de limiter la contamination de la chair soit par les pesticides, les bactéries, les germes ou les saletés lors de l’épluchage.

Alors voilà, c’est aussi facile que ça. Des petits trucs écolos, économes et simples, comme je les aime !

Article rédigé par Marie-Hélène Bélisle
www.laviesimplifiee.wordpress.com
Twitter : @mokaccino