Le Collège François Delaplace

Lorsqu’un enfant termine le primaire, il prend la route du secondaire. C’est le chemin direct. Mais saviez-vous qu’il existe plusieurs options quant à la suite du parcours scolaire de votre enfant? L’école publique, la concentration, le sport-étude, l’école privée sont tous des options possibles. Connaissez-vous la résidence scolaire?

Il y a quelque temps, nous avons rencontré la directrice du Collège François-Delaplace, Mme Thériault afin qu’elle nous parle de cette option unique offerte aux filles qui fréquenteront ou fréquentent le secondaire.

 Crédit photo : Collège François Delaplace

Crédit photo : Collège François Delaplace

Le Collège

Le collège François-Delaplace a été fondé il y a un peu plus de 50 ans, par une communauté religieuse désireuse d’offrir une éducation de qualité et un milieu épanouissant à toutes les jeunes filles.

Le Collège véhicule des valeurs humaines. L’équipe d’enseignants est une équipe humaine, qui travaille ensemble pour développer le potentiel de chaque jeune. C’est une petite école, mais une grande famille! Comptant plus de 100 jeunes filles résidentes, il s’agit de la plus grande résidence scolaire de la province. Si votre fille ne désire pas résider au Collège, sachez qu’elle peut tout de même fréquenter cette école, en tant qu’étudiante externe.

 Crédit photo : Collège François Delaplace

Crédit photo : Collège François Delaplace

L’école accueille des filles provenant des quatre coins du Québec. Elles sont divisées en cinq groupes et sont soutenues par une équipe-école présente et polyvalente. Certains enseignants enseignent plusieurs matières ou plusieurs niveaux. Grâce à la résidence scolaire, un cheminement régulier est offert, avec des options après les cours. Par exemple, équitation ou volley-ball. Les jeunes du premier cycle ont vécu 24 semaines de cours d’équitation, à raison de 2 h 30 par semaine!

Le critère d’admissibilité le plus important : votre fille, veut-elle être là? Sa volonté est importante pour espérer un bel engagement de sa part dans sa réussite scolaire. 

La résidence, oui, mais…?

La résidence vous inquiète? Mme Thériault vous dirait ceci : d’abord, essayons de laisser l’enfant décider. Si elle désire la vie en résidence scolaire, questionnons-la, encourageons-la. De plus, une belle façon de relativiser la distance et l’ennui est de penser au nombre d’heures que vous passez avec votre ado. En fin de compte, il n’y en a probablement pas beaucoup dans une journée!

Les résidentes sont accueillies le dimanche soir et retournent à la maison après les cours le vendredi. Toute la semaine, elles ont la possibilité d’être en contact avec leur famille. Un réseau sans-fil est offert de 7 h à 20 h. Les filles utilisent leur téléphone, des iPad ou encore des ordinateurs portables pour contacter leurs parents, selon différents modes offerts (facetime, courriel, textos, etc.)

 Crédit photo : Collège François Delaplace

Crédit photo : Collège François Delaplace

Une histoire extraordinaire

Le Collège François-Delaplace change la vie de plusieurs jeunes filles. Prenons l’histoire de Anne*. Petite, un drame lui a laissé des marques physiques et psychologiques. Elle a été prise en charge par un oncle, qui, assez âgé, recherchait un endroit unique pour bien en prendre soin. Le Collège a donc accueilli une jeune fille réservée, les cheveux dans le visage, habitée d’un grand traumatisme. À force de patience et d’affection, elle s’est peu à peu épanouie, pour terminer son parcours, cinq ans plus tard, avec un prix persévérance. L’histoire ne s’arrête pas là, c’est grâce à l’équipe du Collège qu’elle a pu être acceptée au Cégep, au deuxième tour.

Ai-je les moyens d’offrir ce milieu à ma fille?

C’est vrai, le Collège est une école privée. Il y a des frais de scolarité, auxquels s’ajoutent des frais complémentaires, par exemple, pour l’uniforme ou le matériel. La résidence comporte aussi certains frais. Cependant, étant donné que c’est perçu comme des frais de garde, des crédits d’impôt peuvent venir alléger le tout. Il existe aussi des bourses. Parmi les étudiantes, il y en a une dont la mère est monoparentale avec un salaire d’environ 30 000 $. Donc, oui, c’est possible et accessible!

Pourquoi choisir le Collège François-Delaplace et sa résidence scolaire?

Simplement pour offrir un milieu unique à notre ado, un endroit où elle pourra se développer, vivre des expériences uniques et développer son estime de soi et son autonomie.

La résidence scolaire, est-ce une option que vous pensez considérer?

Pour plus d’informations :

maresidencescolaire.ca

http://www.college-francois-delaplace.qc.ca

*Nom fictif.

Propos recueillis par Jaime Damak
Article par Catherine Galarneau