3, 2, 1, GO !

C’est la course aux inscriptions aux loisirs de la ville!

Ça y est, le temps est venu! Après le retour en classe, voilà que nous sommes tous assis, le même dimanche, à discuter avec les enfants des multiples choix d’activités disponibles à la ville. Pas le choix, car les inscriptions débutent par internet à 16 h et à 17 h plus aucune place n’est libre! 3, 2, 1, GO!

« Que veux-tu pratiquer cet automne comme activité mon chéri? Encore la natation le samedi matin à 8 h? Ha oui, tu aimerais aussi débuter le dessin! Bonne idée! Et toi ma belle? Tu préfères la gymnastique et il est vrai que tu me parles de cours de ballet depuis longtemps!»

Ouf! Pas évident de placer toutes ces activités dans l’horaire et dans le budget familial!

Une minute les amis, qui a dit qu’il fallait absolument inscrire nos enfants à des activités de loisirs?

Voici des pistes de réflexion que j’ai moi-même eues cet hiver en regard aux activités de loisirs de mes enfants. Attention! Je ne suis pas ici pour vous proposer de bannir ces activités mais plutôt pour vous inviter à vous positionner face à vos choix :

1-      Vous fixez-vous un budget pour l’inscription de vos enfants à des activités de loisirs offertes par la ville?

2-      Que cherchez-vous comme objectif lors de choix de loisirs? Est-ce dans un but d’occuper le temps de vos enfants, pour les désennuyer, pour les amener à performer dans une discipline? Est-ce par simple habitude ou pour suivre le mouvement?

3-      Est-ce un moment plaisant pour vous ou un fardeau d’avoir à reconduire vos enfants à ces activités? Certains parents voient cela comme une activité sociale et d’autres comme une tâche qui alourdit les occupations du week-end.

4-      Avez-vous l’impression de ne pas passer suffisamment de temps de qualité en famille? Serait-ce une option envisageable de réduire ou de mettre en veilleuse les activités de loisirs des enfants pour prévoir plus de sorties culturelles ou sportives en famille?

5-      Percevez-vous des signes de fatigue ou d’hyperactivité chez vos enfants? Nos petits vivent de grosses journées et beaucoup de stress à l’école ou à la garderie. Cerner ce qui est le mieux pour eux en terme d’activités ou de période de détente favorisera certainement un climat familial positif.

Prendre le temps de remettre en perspective certaines habitudes peut être un exercice intéressant à faire, tant comme parent qu’avec tous les membres de la famille. Cibler les besoins de chacun et apprendre à respecter les priorités familiales que l’on se fixe permet d’apprécier les moments, si peu nombreux, à passer ensemble.

Donc, lors de la prochaine séance d’inscriptions aux activités de loisirs, pourquoi ne pas d’abord en profiter pour en discuter, en famille!

Article rédigé par Marianne Roberge
Conseillère en conciliation travail-famille
Koeva

Transient