Montréal ePrix - Formule E

Le 30 Juillet dernier, Philippe et moi avons eu l'occasion d'assister à la course de voitures électriques lors du ePrix tenu à Montréal. C'était en fait la dernière course de la saison.

Comme j'aime beaucoup les voitures et surtout les voitures électriques, j'étais intrigué d'y assister.

Mes impressions de la course

Tout d'abord, je dois mentionner que nous n'avions malheureusement pas de billets d'estrade, nous avions des billets d'admission générale.  Nous pouvions donc nous installer debout à l'endroit de notre choix.  Nous avons passé le premier 30 minutes à parcourir le circuit pour trouver le meilleur endroit pour voir les voitures.  Nous voulions voir les voitures en pleine vitesse et pas seulement en train de prendre des virages.  

Le meilleur endroit que nous avons trouvé, après avoir parlé à des gardiens de sécurité qui étaient très bons conseillers, fut bizarrement à l'extérieur du site, donc gratuit, sans billet. Étant donné que le ePrix se déroulait dans la ville même de Montréal, il était possible de voir le ePrix en périphérie du site payant. D'ailleur je ne comprends toujours pas pourquoi le circuit Gilles    Villeneuve n'a pas servi pour cette occasion.  Il est vrai que de tenir le ePrix dans la ville faisait en sorte que les citoyens de Montréal n'avaient pas vraiment besoin de payer pour avoir une belle vue.

Installé vers la fin de la plus petite ligne droite, nous avons pu ressentir la vitesse à laquelle les voitures pouvait atteindre tout en voyant de belles manoeuvres de dépassement.  Étant donné que nous étions à l'extérieur du site officiel, nous n'avions pas accès aux écrans alors il était difficile de suivre la course en tant que telle mais en revanche nous avions de bonnes sensations physiques.

Il est à remarquer que la vitesse maximale des voitures électriques est de 225 km/h, ce qui est rapide mais qui ne se compare pas aux vitesse atteintes par une Formule 1.  Sur une petit circuit en plein ville 200 km/h est très rapide. Sur le circuit Gilles Villeneuve, la relative lenteur des voitures aurait peut-être été plus remarquée.

Zone Innovation

Après avoir regardé la course durant quelques temps, nous sommes allés voir la Zone Innovation qui était un petit village électrique avec plein de kiosques, démontrant les technologies électriques. Aimant les musées et découvrir des nouveautés j'ai beaucoup apprécié ce village.

Nous y avons vu:

  • la BMW i8
  • nos amis de EVOTO qui louent à court terme des Tesla Model S, X et bientôt la Model 3
  • la Delorean de Back to the Future
  • différents modèle de voitures de course électrique
  • la prochaine Jaguar électrique
  • Téo Taxi
  • les moteurs électriques des autobus électriques
  • la Robocar : voiture électriques sans pilote
  • et plein d'autres choses.

Sur place, il y avait aussi une foire alimentaire, des mascottes pour les petits, des jeux d'arcades, ...

Conclusion

En conclusion, j'étais content de ma journée. Y retourner, j'essaierais d'obtenir des billets réservés assis pour mieux suivre la course au détriment de l'impression de vitesse, car plus on est loin de la piste et moins on a l'impression que les voitures vont rapidement. Et je passerais au moins autant de temps dans la  Zone Innovation.

Article rédigé par Pierre Roberge