Notre impatience avec les cadeaux de Noël

J’ai un petit aveu à vous faire : mon père (donc le grand-père de mes enfants) et moi sommes toujours super impatients de donner les cadeaux de Noël. Tellement que, chaque année, c’est la même chose : rendu au 25 décembre, il n’en reste presque plus à déballer!

 ...rendu au 25 décembre, il n’en reste presque plus à déballer!  Photo : Émilie Poirier

...rendu au 25 décembre, il n’en reste presque plus à déballer!
Photo : Émilie Poirier

Eh oui, j’aime préparer et donner les cadeaux de Noël à ma famille; choisir l’item qui leur fera plaisir ou dont ils ont besoin, l’emballer et leur donner. Je suis aussi de nature très impatiente! Ce qui fait que la magie de Noël aidant, j’essaie toujours de trouver mille et une raisons pour faire déballer les cadeaux d’avance. Nous en ouvrons donc un une fois de temps en temps... jusqu’à ne garder que les plus gros et les bas de Noël pour le vrai jour de Noël!

 Nous en ouvrons donc un une fois de temps en temps...  Photo : Émilie Poirier

Nous en ouvrons donc un une fois de temps en temps...
Photo : Émilie Poirier

Avec les enfants, je dois avouer que c’est encore plus agréable d’étirer un peu le plaisir. Ils sont moins submergés le 25, car outre nous, ils reçoivent des cadeaux de très nombreux membres de la famille plus élargie. Ainsi, ils ont davantage le temps de profiter de chaque nouveauté, et d’être excités et émerveillés devant chaque présent.

 Avec les enfants, je dois avouer que c’est encore plus agréable d’étirer un peu le plaisir.  Photo : Émilie Poirier

Avec les enfants, je dois avouer que c’est encore plus agréable d’étirer un peu le plaisir.
Photo : Émilie Poirier

Bien sûr, j’essaie de maintenir les cadeaux à un niveau correct; trop d’objets et de jouets n’est pas idéal. Ils ne sauront rapidement plus où regarder, sur quoi se concentrer, et en plus notre maison sera rapidement envahie. Je mise donc sur des jouets éducatifs, des choses utiles (comme des pyjamas, des crayons, des bas), des surprises qu’ils apprécient particulièrement (un dinosaure convoité, un film en particulier) et des cadeaux qui se consomment, donc qui disparaissent après un certain temps (des bombes de bain, des bricolages, un savon fait maison qui sent bon).

Cette année encore, mes cadeaux sont choisis et achetés depuis longtemps; ils sont déjà emballés et je trépigne d’impatience de les offrir!

Article rédigé par Émilie Poirier

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram