Noël, c’est juste une date…

Cette année, mon cœur de Maman sera bien gros. Le 25 décembre, je vais mettre ma belle robe à paillettes, passer 45 minutes à coiffer mes cheveux, mettre du beau vernis rouge. Je vais manger de la dinde et du ragoût comme tout le monde. Quand on sera réuni autour du sapin avec ma belle-famille, mes nièces, le fils de mon conjoint, je vais sourire et être sincèrement heureuse d’être parmi eux.

Mais je ne peux pas mentir, j’aurai un pincement au cœur en pensant à mes deux amours. Ma belle grande Ariane qui s’émerveille devant chaque cadeau qu’on lui donne. Mon énergique Léo qui a toujours hâte de pouvoir enfin s’amuser avec ses nouveaux jouets. Je vais me concentrer très fort pour me rappeler que je les vois bientôt, que je vais vivre ces moments si précieux avec eux dans quelques jours, collés collés en pyjamas, en regardant avec attention chacune des boîtes qu’ils ont reçues. Je vais penser à toutes les belles choses qu’ils sont en train de vivre avec leur Papa, en me disant qu’ils sont heureux et que c’est tout ce qui compte.

Mais quand la chanson de Noël préférée de mon fils se mettra à jouer ou quand ma nièce déballera la fameuse Barbie que veut ma fille, ça se peut ben que j’aille me cacher pour verser 1 ou 2 larmes.

Parce que dès qu’on sait qu’on n’aura pas nos enfants à Noël cette année, on se dit que c’est pas grave, que Noël c’est juste une date, que l’important ce qu’on se fasse une journée à nous, que ce soit le 25 décembre ou pas. Mais quand on est en plein dedans, c’est une autre histoire…

maman qui s'ennuie

Et là, le 26 décembre au matin arrivera, on se garrochera dans les magasins pour épargner 15 $ sur un set de lumières pour l’an prochain, la journée va passer vite comme l’éclair. Puis le 27 va se terminer… et le 28. Et ENFIN le 29, sonneront mes deux petits lutins, trop contents d’avoir encoooore des cadeaux à déballer!

Article rédigé par Sara Lemire

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram