Le bonheur de cuisiner durant les Fêtes

Pendant quelques jours, le temps semble s’arrêter ou du moins ralentir. Le téléphone sonne moins, les courriels se font plus rares et on perd le fil du temps. « Nous sommes quel jour, coudonc? » est une question que je pose régulièrement durant les Fêtes. Ahhh la question qui fait du bien à poser.

C’est un moment où j’aime cuisiner. Chaque année, je prépare un GROS déjeuner le matin du 25 et cette année, c’est même moi qui reçois ma famille pour le grand repas du 25. En espérant que tout soit OK et que les rénovations soient terminées (je suis comme en déni, je me dis que tout sera prêt).

Chaque année, j’aime me gâter et acheter des essuie-tout ou de la vaisselle spéciale, des petits trucs pour jazzer le service ou ma déco de table. Un de mes trucs pour me gâter à petit prix? Utiliser des points pour acheter ce que je veux. Je me gâte + j’économise = bonheur.

Pierre a une carte RBC récompenses et j’aime beaucoup la façon dont elle fonctionne. Tellement, que je songe à troquer ma carte de récompenses que j’ai présentement pour RBC l’an prochain. L’application est FACILE à utiliser puis on peut trouver toutes les marques qu’on aime, comme Le Creuset, Emile Henry, Kitchen Aid et Nordic Ware. Mais, mais tsé, LE CREUSET. On peut même demander des cartes prépayées pour magasiner là où on le veut. Bref – ben du bonheur et des économies à faire.

J’ai bien hâte à notre brunch du 25. Je pense même trouver des pyjamas identiques pour Pierre, moi et les enfants. Ben oui, je suis quétaine de même. Je vais aussi observer ma mère quand elle préparera la dinde, car je veux apprendre à la préparer comme elle le fait, c’est si bon. Je suis presque capable de reproduire sa farce. En fait, c’est la recette de ma grand-mère. J’aime ces recettes qui passent de génération en génération.

Petite, ma mère cuisinait TOUS les matins de Noël des brioches à la cannelle Pillsbury. La tradition se poursuit chez nous, mais on a élaboré un peu le menu.

Vivement le temps dans ma NOUVELLE cuisine durant le temps des Fêtes.

Article rédigé par Jaime Damak

*Ce texte est présenté par RBC. Comme toujours, les opinions exprimées sont 100 % les miennes.

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter
Suivez-moi sur Instagram