Un de ces matins pressés

matin pressé-routine-l'enfant qui dit non-témoignage-Je suis une maman

Ce matin, maman était pressée. J’avais un rendez-vous chez un client, et j’avais de la route dans le trafic à faire pour m’y rendre. Mais ce matin, toi, tu n’étais pas coopératif du tout. En fait, tu aurais eu besoin de rester à la maison pour jouer tranquille avec tes jouets, mais je ne pouvais vraiment pas nous le permettre ce matin-là.

Tu n’avais pas envie de te lever. Tu n’avais pas envie de déjeuner. Tu n’avais pas envie de t’habiller. Tu n’avais pas envie d’aller dans l’auto. Tu n’avais pas envie de marcher dans la garderie. Ma patience commençait à me faire défaut, et le temps filait! Car s’il y a bien une chose qu’on ne peut pas arrêter, c’est le temps. J’étais alors serrée dans le temps pour être à l’heure à mon rendez-vous, et je n’avais pas eu le temps de me faire de café.

Pourtant, mon petit cœur de maman était incapable de te laisser en pleurs à la garderie, et de partir pour plusieurs heures. Alors j’ai enlevé mon manteau et je t’ai serré fort dans mes bras. Ensuite, nous sommes ensemble allés chercher ton jeu préféré de la garderie (les avions et les voitures) et nous t’avons bien installé dans un coin tranquille. Le sourire maintenant revenu, tu m’as donné un gros bec et tu m’as dit par toi-même « Bonne journée! »J’ai quitté la garderie en retard, mais le cœur léger.

Et finalement, j’ai vécu un trajet pratiquement sans trafic (un vrai miracle!) et je suis arrivée pile à l’heure. Comble de chance, mon client m’a même offert un café, et j’ai pu donner le meilleur de moi-même durant ce rendez-vous important, sachant que mon petit garçon jouait, heureux, à sa garderie.

Article rédigé par Émilie Poirier

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur
 Instagram