L’importance des routines pour les enfants

Je suis un peu tannée…

… de voir mes enfants entrer dans la maison et déposer leur sac par terre au milieu du plancher;

… de constater que mes enfants sont partis à l’école sans ramasser leur vaisselle du déjeuner;

… de frustrer, car les enfants ne ramassent pas leur linge.

Et je pourrais continuer. Est-ce que ça vous arrive de vivre des frustrations de maman également ? J’avais l’impression d’être prise dans un tourbillon : répéter, répéter, répéter sans constater aucun changement dans les comportements. Je trouvais ça lourd et je ne voyais pas la fin. Aussi, je commençais à stresser puisque je ne voyais pas la lumière au bout du tunnel et je me demandais réellement comment mes enfants allaient arriver à fonctionner dans le monde adulte. Vraiment. Nous avions quelques routines en place, mais elle ne fonctionnait pas comme je le souhaitais.

On dit dans la vie que rien n’arrive pour rien, et je suis bien d’accord avec cette ligne de pensée. L'autre jour, je suis tombée sur un article rédigé par Alyson Schafer, psychothérapeute et auteure, dans lequel elle explique l’importance des routines pour les enfants. Je me suis sentie interpellée alors j’ai pris le temps de tout lire. J’ai eu bien des AHA moments durant la lecture et je crois enfin mieux comprendre ma réalité. Je me sens plus outillée pour affronter et améliorer notre situation.

Tout d’abord, Alyson explique l’importance des routines dans la vie des enfants. L’idée dernière les routines est qu’elles apportent une structure pour les enfants. Cette structure apporte une prévisibilité pour nos petits, et ils en ont de besoin pour se sentir en sécurité. Alyson continue en disant que les routines sont aussi très importantes pour le succès des enfants puisque des enfants qui vivent dans un environnement prévisible, dont sécurisant, deviennent des jeunes qui apprennent plus facilement.

Pour les familles qui n’ont jamais eu de routines

Alyson suggère d’y aller petit pas par petit pas, ce qui veut dire une routine à la fois. Par exemple, commencez lorsque vous revenez à la maison à la fin de la journée. Votre enfant aura peut-être à accrocher son manteau sur un crochet, placer sa boîte à lunch dans la cuisine et mettre son sac dans un endroit prévu à cette fin. C’est à vous de voir où des routines seraient bénéfiques et d’en instaurer une à la fois. Alyson mentionne aussi qu’il ne faut pas être surpris, si au début, la nouvelle routine prend plus de temps. Cela est un bon signe que le processus de changement est en cours. Prenez le temps d'enseigner aux enfants tout en étant une source de motivation et d’encouragement pour eux.

 

routines.png


Devrait-on avoir des visuels pour aider les enfants ?

Pour certains enfants, des visuels peuvent être très bénéfique. La clé du succès selon Alyson ? Préparez les affiches avec vos enfants. Un enfant qui sent qu’on lui impose une nouvelle routine pourrait se rebeller ou encore penser que le parent ne lui fait pas confiance pour organiser son temps. Par contre, si vous prenez le temps de discuter de la nouvelle routine avec vos enfants, en leur demandant leur avis et en leur laissant le droit de parole, vous pourriez arriver à une routine qui plaira à tous. Certains enfants aiment l’idée de biffer les tâches à faire sur une liste et ils seront ravis de vous aider à créer une liste ou une aide visuelle. De plus, il ne faut pas oublier que chaque enfant est différent et que nos méthodes pour arriver à un même résultat peuvent différer d’un enfant à l’autre, et ce, dans une même famille.

Comment répartir les tâches ?

Alyson suggère fortement que chaque membre de la famille participe dans les tâches ménagères, et ce, sans paie. Selon elle, si vous payez vos enfants pour vous aider dans la maison, vous leur montrer en quelque sorte qu’aider, participer se monnaye. De plus, elle raconte que les enfants aiment passer du temps avec les parents alors pourquoi ne pas faire des équipes ? Maman et fiston préparent le souper, tandis que papa et l’autre fiston plient les vêtements et vident le lave-vaisselle. Une belle occasion de passer du temps avec un de nos enfants tout en accomplissant quelques tâches dans la maison.

De plus, si nous donnons des tâches ennuyantes à nos enfants, ils risquent, dès un jeune âge, de les détester.

Pour lire l’article complet d’Alyson SHafer, rendez-vous sur le site Together moms  (à noter que le texte est en anglais). 

Comment ça se passe chez vous ? Vivez-vous avec ou sans routines ? Chez nous, il y en a certaines, mais je constate que ce n’est pas assez complet et que je dois mettre un effort pour améliorer les routines existantes et en instaurer de nouvelles. Je vous tiendrai au courant.