5 règles d’or pour passer à travers un long voyage en voiture

Cet été, nous avons fait un beau (et long) road trip pour visiter le Crown Reef Resort et la belle ville de Myrtle Beach. Pendant les 36 heures passées en voiture (aller-retour), je suis venue à la conclusion qu’il y a 5 règles d’or pour passer (sainement) à travers un long voyage en voiture.

roadtrip

1. On minimise toute consommation d’eau/jus/boisson

Vaut mieux éviter les collations qui donneront soif. De cette façon, nous sommes en mesure de parcourir de plus grandes distances au lieu de s’arrêter toutes les deux heures. Notre plus long droit durant notre trajet fut de cinq heures, et ça s’est bien déroulé

On minimise aussi toute activité qui fait trop rire aux éclats et qui pourrait donner envie (fait vécu !). 

2. Lors de vos arrêts : bougez

Prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur. Faites des courses sur le trottoir ou le gazon pour retourner à la voiture. Marchez, sautez, courez – bref, bougez !

3. On garde le film pour la fin de la journée (quand on n’est plus capable)

Durant le trajet, je ne voulais pas que les enfants aient la face collée dans un écran. Ils pouvaient écouter un film par jour. Or, pour nous, le meilleur moment était en fin de journée lorsque nous commencions tous à être un peu tannés d’être dans la voiture. Zéro chicane, personne qui chiale, juste le bruit du film qui joue. BONHEUR.

4. Prenez du temps pour « être » avec les enfants

À quelques reprises, nous avons inventé des jeux qui nous ont occupés pendant presque une heure. Nous avons tenté de deviner les 52 états américains. Au début, je donnais des indices aux enfants afin qu’ils puissent deviner les états qu’ils connaissaient. Ensuite, ce fut mon tour pour en trouver. Nous avons eu beaucoup de plaisir. Les enfants avaient une feuille et un crayon pour dresser la liste. Nous en avons trouvé 39 ! Quand même !

Autre activité populaire dans la voiture : nos histoires d’enfances. Nous avons raconté aux enfants des anecdotes de notre jeunesse. Ils étaient très attentifs.

J’avais aussi acheté un jeu « trouvez l’erreur ». Chaque jour, nous avons joué au moins une heure. Ça passe bien le temps et c’est amusant.

Finalement, nous avons chanté, joué à des jeux de commentateurs et pour chaque heure dans la voiture franchie, nous avions un petit cri motivateur.

5. Un moment de silence 

Quand vous êtes vraiment plus capable… instaurez quinze, vingt ou trente minutes de silence. Si les enfants ne respectent pas la consigne, ajoutez 10 minutes. Cette pause fait un « reset ». Je vous le dis, c’est MAGIQUE. 

Avez-vous d’autres trucs à partager ?

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter